Le blog

LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov

L'ERR, un Dimanche sur tous les fronts !


Après-midi pluvieuse, sur Montpellier, près des locaux de la Diagonale du Sud (Merci le GPS), pour une 5eme ronde par équipe où nous devions affronter l'équipe locale, avec un forfait sur l'échiquier féminin, Julie passant des examens et m'ayant prévenu, depuis longtemps, de cette provisoire absence. Le match s'annonçait donc difficile, avec la non participation de notre premier échiquier, Fred "Street Fighter" Lemière, parti avec la Nationale 2 sur les terres toulousaines, mais l'équipe était renforcée par Larbi Belheine, vieux renard de l'échiquier, notre super-Pipo à nous, ainsi que de Romain Burmonas, le champion des Bouches du Rhône Benjamin 2009, qui vient de passer du bon côté de la force ! Denis Nobili, au centre sur la photo, qui rigole encore pour rien, Christian "Prison Break" Barreau, Mathieu Esposito, moi même et Yves "Nepalman" Loysel complétait la joyeuse équipe ! Première surprise, la forte équipe de la Diagonale du Sud était elle aussi affaiblie, à cause d'une ronde de Nationale Une, ce qui rendait le match plus ouvert, malgré notre forfait. Je m'étais préparé contre la Samiesch de Frédéric Bertrand, un 2 298, en ayant travaillé une variante de derrière les fagots, mais j'eus la surprise d'affronter Laurent Filhol, au premier échiquier. Dans la salle de la Diagonale du Sud, plusieurs équipes jouaient, et j'eus la surprise de voir une vieille connaissance, Ricard Gervasio (que j'ai connu au tournoi de Châlon sur Saône, en 1995, organisé par Jacky Fargère) 2 289 elo et premier échiquier de Bagnols en N IV ! Le match s'annonçait difficile, puisque Christian "Prison Break" Barreau, notre buteur attitré, ne put se faire la belle et chutait contre Bougerra, et que Larbi, dans une Sicilienne Taïmanov, succomba à une attaque foudroyante de Schmitt ! Heureusement que Denis Nobili gagna une pièce rapidement, et la partie, et que Romain Burmonas était dans une bonne position. Ma partie fut fort intéressante et ma préparation me servit quand même, mais je perdis plus de 30 minutes sur cette position, m'apercevant qu'après que les Blancs aient joué 25.Rh2, 25...Cxd5 26.cxd5 Fe5, gagnait certes la Dame, mais que celle-ci s'immolait sciemment sur mon Fou par 27.Dxe5 !! suivi de 28.Ff6 +, les Blancs ayant alors un avantage décisive ! Après plus de 30 minutes de réflexion, je décidais de jouer le coup "karpovien", 25...Fc8 !, à la grande surprise de mon adversaire ! La 7eme étant dégagée désormais, pour la Dame Noire, se coup anodin est en fait un coup d'attaque ! Malheureusement, en légère crise de temps, et fatigué par tant de calculs, je ne pus voir le gain, dans cette position ! Dans cette position, je jouais 27...Ff6, prenant une nulle forcée par 28.De3 Dg7 29.Dg3 Dc7, mais mon ami Rybka a trouvé comment prendre l'avantage avec 27...Fd4 ! 28.Dh4 Dg7 29.Dg5 (Dg3 De7 !) Dxg5 30.Fxg5 Cc7 !, le coup que je n'avais point vu, trop focalisé sur le roi des Blancs ! Ma partie en entier, pour une fois que j'en fais une potable ! Filhol, L (2091)-Giraud, T (2040), N3 Montpellier 13.12.2009 (5), 1/2-1/2.

Alors que Romain triomphait de son adversaire, Yves Loysel succombait contre le capitaine montpelliérain après une partie à double tranchant. Il restait Mathieu Esposito qui joua de main de maître, sous les encouragements de Romain, et le regard goguenard d'un certain Smyslov, une finale de pions ! Les Noirs viennent de jouer 44.Rg6-g5 ?, comment les Blancs exploitèrent cette imprécision pour entrer leur Roi dans la position noire ? Les Blancs jouent et gagnent. Esposito, M (1940)-Planchon, C (1980), N3 Montpellier 13.12.2009 (5), 1-0. Un score de parité donc, 3 à 3, qui par le jeu du forfait féminin se transforme en un 4 à 2 pour les montpelliérains. Avant de retourner à Aix, une affiche nous rappelle que la ville de Montpellier et le Cercle Alekhine, ancêtre de La Diagonale du Sud, organisèrent, dans le cadre du titre mondial, du 12/10 au 03/11/1985,un tournoi des Candidats. Voici le résultat de ce tournoi des Candidats : Une petite miniature pour la route, celle qu'infligea Youssoupov à Jésus, non pas celui de Nazareth mais celui de La Havane ... Youssoupov, A (2600)-Nogueiras, J (2555), Montpellier Candidats (2) 1985, 1-0. Ca rassure toujours les humbles joueurs que nous sommes de mirer un Grand-Maître se faire blairiser ! Notre Nationale 2 jouait un week-end échiquéen à Toulouse et les deux rencontres contre Comdon et contre l'Echiquier Bordelais se terminèrent par 2 victoires, la première sur le score de 5 à 2, la seconde, écrasante, sur le score de 5 à 1. Malheureusement, le site de la FFE n'étant pas à jour, je ne puis connaître le détail des rencontres ! Notre premier échiquier,Super Glenn, a gagné ses deux parties, dont une contre le provençal Jean-Pierre Boudre, émigré à Bordeaux. Flear, G (2504)-Boudre, JP (2334), N2 gr Sud Toulouse 2009 (6), 1-0. Dans la série de ceux qui ont gagné deux parties, il y a Claude Maruejols, revenu de son périple échiquéen européen, Dominique Jeanjean et le bon Président Giry. Par contre, la nuit, autour de l'hôtel rodait toujours ce curieux personnage ... Voici le classement de la poule Sud, avec des vitrollais qui font toujours cavalier seul, prochain adversaire des aixois ! Enfin notre Nationale 3 gr I a enfin gagné un match, contre Nice Alekhine. Stanislav Stojanov est venu à bout d'Hervé Ribreau, dans une partie positionnelle dont il a le secret, terminant le travail par une petite combinaison à la Capablanca ! Les Noirs, en zeitnot, viennent de jouer 40...Fd8-b6 ? et ... Les Blancs jouent et gagnent. Stojanov, S (2271)-Ribreau, H (2240), N3 gr I Nice 13.12.2009 (5), 1-0. Stan qui a des résultats d'extra-terrestres, en ce moment ! Derrière, il faudra noter la nulle de Gérard Gomez contre Ruiz et sa méthode miracle, l'abandon prématuré de Jean-Louis "Bougorak" Sabatié, malade mais qui se déplaça malgré tout. Jean-Louis, qui connaît la crise des 40 ans, et qui s'est laissé poussé les cheveux, façon Woodstock ! Enfin victoire de nos deux compères, Hadrien Larribère et Timothy Collier, Victoire donc 4 à 2, pour les aixois. That's all folks, Joyeux Noël à tous !



La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence