Le blog

LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov

Echec au Rocher !


Le Dimanche 1er avril 2007, nous rencontrions l'équipe de Monaco à Draguignan, avec le handicap d'un forfait sur l'échiquier féminin. Stan avait déjà rencontré, au 1er échiquier, Patrick Van Hoolandt, et avait perdu au bout d'une longue finale de Tours. Dimanche dernier, l'équipe Une de la Nationale 3, rencontrait, de nouveau, l'équipe du Rocher, à Monaco, et Stan affrontait, une nouvelle fois, le même adversaire, il y avait donc de la revanche dans l'air. Fils spirituel de Richard Reti, Stan, va se lancer dans une partie positionnelle, où la connaissance de la théorie laisse la place à la compréhension de la position. Après des manoeuvres très, karpoviennes, le bulgare va changer le caractère de la position, comme dirait Iossif, en faisant un sacrifice positionnel digne de Petrossian ! Les Noirs viennent de jouer 49...Tca6 pour menacer de prendre la Tour blanche en d5, mais, coup tonnerre dans un ciel d'azur, l'homme de Varna répondit 50.c5 !! Stoyanov, S (2262)-Van Hoolandt, P (2231), N 3 Monaco 14-12-2008. Après 50...Cxd5 51.exd5 Rf7 52.c6 , les Blancs vont jouer sur leur pion passé "c", l'impossibilité pour les Tours adverses de rentrer dans la position adverse, et surtout, leur meilleur Cavalier contre un Fou noir qui ne joue pas ! Stan va finir sur une petite combinaison qui va gagner deux pions, et laisser les Noirs dans une position difficile, même si il pouvait, d'après Fritz, tenir encore la position. Les Noirs viennent de jouer 58...Tcb8 et les Blancs jouent et gagnent un avantage. La victoire sur l'échiquier n°1, rééquilibrait l'absence de Julie Esposito, remplacée par la vaillante, mais sans expérience, Isabelle Franseschi, un peu trop tendre face à Charlotte Rouchouse, que j'avais rencontrée en avril 2007. Sur l'échiquier n°2, notre Trésorier, Dominique Jeanjean, est venu à bout, après une finale complexe, de Ribbegren Carl Johan. A l'échiquier n°3, "Herr Doktor" Milesi finit sa partie par une combinette de son cru ! Les Noirs viennent de jouer 29...Txf4, les Blancs jouent et gagnent. Milesi, L (2082)-Drouin, J (1980), N 3 Monaco (4) 14-12-2008. Carton plein, donc, sur les 3 premiers échiquiers ! Au 4eme, c'était le grand retour de Jean-Louis "Bougorak" Sabatié, descendu de sa retraite grassoise, pour pousser du bois. Notre bougon fan de Goldorak est de plus en plus élégant ! Après une partie tendue, son adversaire trouva une nulle par perpétuel. Tristan Fevat, l'ancien wonderkid aixois, ne put tirer que la nulle face à Claudio Mercandelli, nulle qui suffisait pour gagner le match. Première défaite, par contre, pour Denis Nobili, qui tomba les armes à la main. Et enfin, superbe victoire de Marc-Andria Battesti. Les Noirs viennent de jouer 23...Tae8 et le néo-aixois va manquer le coup qui tue, même si il gagna, par la suite.

Les Blancs jouent et gagnent.

Battesti, MA (1965)-Botto, J (1907), N 3 Monaco 14-12-2008. Belle victoire des aixois qui continuent leur route vers la montée ! En l'honneur de Bougorak, voici l'extrait de son générique préféré qu'il écoute en boucle, le soir des longues nuits d'hiver ...

La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence