Le blog

LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov

Claude Maruejols, vainqueur du rapide de Fos-sur-Mer !



Surprise au rapide de Fos, à la neuvième et dernière ronde, qui retrouvait-on à la table n°1, devant tous les ténors locaux ? Claude Maruejols et Alain Roche, faisant le V de la victoire, hauteur d'un superbe tournoi ! Le vainqueur du rapide de Fos serait donc à chercher parmi ses deux vétérans, qui ont fait parler la poudre contre les petits jeunots que nous sommes !

Ce premier open du Circuit rapide des Bouches-du-Rhône se déroulait donc à Fos-sur-Mer, organisé par un trio infernal, José Anton, le Président Fabrice Wilfert et Jean-Pascal "SFR" Piat, de redoutables spécialistes du jambon-beurre !

Le rapide avait attiré les champions locaux, comme les marseillais Armen Petrossian, hauteur d'une superbe norme de GMI au Cap d'Agde, Tristan Rémille et son compère Olivier Gaubil, ainsi que l'aixois Stan Stojanov.

Une première ronde pas très paisible, pour moi, puisque René Luc faillit m'occire en zeitnot, avec un sacrifice de Dame que je crus un moment fatal !

Ronde 2, et Laineur qui affronte, table 1, Armen Petrossian, c'est rare que le Président du CDE13 soit dans les premières tables.

D'ailleurs n'ayant pas passé beaucoup de temps à cette table 1, Laineur s'en alla faire ses commandes auprès de la Mère Noël ...

Un duel aixo-aixois, ronde 4, entre le futur vainqueur, Claude Maruejols, s'exclaffant de la bonne blague racontée par Stan Stojanov:

Un type va voir le médecin parce qu'il a toujours mal à l'oeil droit quand il boit du café. Le médecin l'examine et finalement lui demande: avez-vous pensé à retirer la cuiller quand vous buvez votre café ?

Ca sera l'unique défaite du vétéran aixois !

Stan prenait alors la tête du Tournoi avec Vincent Chauvet, puisque Petrossian et Olivier Gaubil n'arrivait pas à se départager, et que Tristan Remille était tombée, ronde 2, contre William Desmas.

Ronde 5 et duel entre les deux premiers, Stojanov contre Vincent Chauvet,qui tourna à l'avantage du premier.

Ronde 6, avec une nulle entre Stojanov et Petrossian, alors que pour ma part j'annulais contre Jean-Pierre Girard, sociétaire du club d'Istres-Fos qui joua longtemps à Aix en Provence.

Ronde 7, alors que le premier prix lui tendait les bras, Stojanov tomba contre Tristan Remille, après une double prise de tête !


De plus, un autre favori, Armen Petrossian, tombait sous les coups de boutoir de Claude Maruejols. Le tournoi était donc relancé.

Ronde 8, Claude Maruejols, tel le gabian affamé, allait fondre sur le marseillais Remille,

allant jusqu'au mat !

La dernière ronde vit donc l'aixois jouer le gain du tournoi, face à Alain Roche, de l'Echiquier Marseillais, invité surprise à la table 1 et hauteur d'un magnifique parcours.


Et c'est l'aixois qui triompha du Marseillais finissant avec 8 points sur 9 et ayant battu les 3 sociétaires de Marseille-Echecs, Gaubil, Remille et Petrossian ! Trop fort le Claude ! (Grille américaine)


Bravo donc aux organisateurs, et au Président Wilfert, qui était accompagné de deux anciens président du club d'Istres-Fos, Francis Alard, président historique du Cheval Marin d'Istres-Fos, qui fut, en son temps, très actif au niveau du département, et Jean-Pascal "SFR" Piat, grand fan de Brandao !


Prochaine étape du circuit des Bouches du Rhône, à Salon, le 27 février 2011.

N'oubliez pas le 3eme Festival d'échecs de Marseille, entre Noël et Jour de l'An !

That's all Folks !


Voici l'estocade finale portée par Claude Maruejols à Tristan Remille.


La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence