Le blog

LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov

Christian Bauer remporte le rapide de Vitrolles.


La 23eme édition du rapide de Vitrolles a été remportée par Christian Bauer, devant Joseph Sanchez. 144 joueurs s'étaient inscrits dans le tournoi Adultes et 37 autres dans le tournoi Jeunes, ce qui faisait de cette édition un excellent cru! Quelques revenants, dans ce tournoi, comme la présence de Milan Mrdja, qui écumait les rapides de Provence, dans les années 90, appareillé, ronde 1, contre l'aixois Philippe Eisenberg, ou Hilda Hausard, ancienne vitrollaise, revenue pour l'occasion avant de repartir vers des horizons lointains.

ainsi que Didier Guillaume, ici contre José Anton, ancien des Cheminots de Marseille, à la grande époque des frères Gaudineau.

Beaucoup de joueurs des Bouches du Rhône, comme le sociétaire de Meyreuil, grand supporter de l'OM, , Jean-Marc Chauvet, ici, contre l'azuréen Pierre Villegas, ou le vitrollais Eric Gaudineau, invaincu, et 4eme du tournoi, ici contre l'aixois Fred "Streetfighter" Lemière, toujours "aware" contre le marseillais Pierre Gravagna.

A la ronde 6, Christian Bauer, dans une finale de Cavaliers avec deux pions de moins contre Eric Gaudineau, va mettre le turbo, en zeitnot, , et obtenir la nulle !

Ronde 7, et le phocéen Armen Petrossian, faute de temps, ne pourra jouer pour le gain contre Bauer, dans une finale supérieure, acceptant la nulle.

Ronde 8, et un zeitnot d'enfer entre Pierre Villegas et Eric Gaudineau,


Les deux joueurs avaient leur temps à zéro, mais Villegas étant tombé le premier, le signe "moins", sur la pendule, le prouvant, Gaudineau, en toute bonne foi, crut qu'il avait gagné et Villegas pensa qu'il avait bien perdu. Mais que nenni !

Juste après la fin de la ronde, les deux joueurs furent appelés à la table d'arbitrage par Olivier Pleynet. Entouré par le président du CDJE13, Laineur-Lothaire Chazeau, Marc Burmonas, arbitre du tournoi jeune, et l'organisateur Jean Casella, les deux joueurs se virent signifier que la partie était nulle, suivant la règle relative au "jeu rapide", annexe A4/d2, du livre sur La règle du jeu, qui précise que:

"Pour réclamer un gain au temps, le demandeur doit arrêter les deux pendules et avertir l’arbitre. Pour que la demande soit recevable, le drapeau du demandeur doit rester levé et celui de son adversaire être tombé, après l’arrêt des pendules".

Or, dans le cas précis, le marseillais Eric Gaudineau n'avait pas arrêté la pendule, ni appelé l'arbitre et son drapeau était aussi tombé. Donc, la partie fut déclarée, à posteriori, nulle par l'arbitre Olivier Pleynet.

Pierre Villegas qui fit un super-tournoi, puisqu'il mata, à la dernière ronde, le Grand-Maître Mathieu Cornette, et termina troisième du tournoi.

dans cette position :

Les Noirs jouent et matent.

Cornette, M (2470)-Villegas, P (2380), Vitrolles rapid (9) 2013.

Le GM se rattrapera au rapide de Six Fours, le lendemain, qu' il remportera.

That's all folks !


La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence