Le blog

Trois montées aux pieds de la Sainte-Victoire !



(Manu Valles qui se marre en marchant sur le pied de Simon Barret. Il est joueur !)

Ce samedi 12 mai, c'est un Manu tout souriant qui accueillait son ancien club de l'Echiquier des Papes d'Avignon, revoyant avec plaisir son ancien entraîneur et cheville ouvrière du club avignonais, Simon Barret.

Les vauclusiens jouaient pour ne pas descendre en Nationale 4, alors que les aixois, premier de leur groupe, voulaient finaliser la montée en Nationale 2 dès cette ronde 8.

Au premier échiquier, c'est l'ancien sociétaire de l'Echiquier des Papes,

Jean-Philippe Duquesnoy, qui retrouvait son ancien partenaire de club, Simon Barret, pour une partie tendue, puisque JP, dans cette position :

joua 22...D x Fd4!, un excellent coup selon Crafty, puisqu'il y a de la compensation pour le sacrifice de Dame contre le Fou et la Tour !

Mais The Duke, s'emmêla les pinceaux en zeitnot et perdit un pion qui annonçait des lendemains annulants !

(JP Duquesnoy contre Simon Barret).

Et après une grosse prise de tête, la nulle fut conclue dans cette position.

Au second échiquier, après avoir fourbement écrasé le pied de son ancien entraîneur,

Manu Valles s'escrima contre son ancien partenaire de blitz, Olivier Clément.

Grand mangeur de bananes, Manu finira la partie sur une pointe élégante, à la Capablanca !


Les Blancs jouent et gagnent.

Valles, M (2260)-Clément, O (2069), N3 Aix en Provence (8) 2012, 1-0.

Voici une petite blitz interview de Manu:

Au troisième, Christine Flear faisait nulle contre Fabien Aubry, comme Jean-Marc Deyirmendjian contre Gourion.

Fabien Forgues vint à bout de Valentin dans une finale de Tours, et Dominique Jeanjean, Fred Lemière et Claude Maruejols gagnèrent, ce qui consacra la victoire de l'Echiquier du Roy René sur le score de 5 à 0 et validait la montée des aixois en Nationale 2 !

Le lendemain, en roue libre, l'équipe aixoise maîtrisa les jeunes marseillais, avec un singulier duel de génération, entre Claude Maury, le doyen de l'Echiquier du Roy René et David Baroyan.

L'ERR, largement en tête de son groupe, monte donc en Nationale 2 !

L'ERR III, emmenée par le duo infernal, Laurent Milesi et notre président, Jean-Marc Giry, a largement dominé les joueurs de Gap, et monte en Nationale 3 !

Enfin, troisième montée,la Nationale 6, le "team Benezra" a écrasé le "team Flores", de Martigues, sur le score de 4 à 0 et monte donc en Nationale 5.

Bravo au 3 équipes qui montent !

L'autre Nationale 4 avait une chance de monter, si elle gagnait et les deux premiers, qui se rencontraient, faisaient nulle.

Malgré deux forfaits de l'équipe du Puy Saint-Réparade, qui laissa mon Scama bien dépité, nos vaillants aixois n'ont pas eu la partie facile. Camille Ortega, ancien aixois, a annulé contre Gérard Gomez, et Jean Mandranges démontera la Pirc del hombre de Marbella !

(Pierre Sempé regardant la poubelle del hombre de la pampa)


Seuls Marc Lassalle, contre la cheville ouvrière du Puy, Robert Derien, et Denis Nobili,

gagneront leur partie.

Enfin, la Nationale 5 perdra contre le Gambit Marseillais, et finira au milieu de tableau.


Une blitz interview de Christine Flear.


La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence