Le blog

LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Gab

Entrée en matière réussie pour la Nationale 2 Jeunes d’Aix-en-Provence



Chaque année, les compétitions par équipes jeunes constituent une belle vitrine pour l’échiquier du Roy René qui a fait de la formation une priorité. Et comme le rappelait l’autre jour le président David Benezra, pour la première fois de son histoire le club peut se targuer d’avoir une équipe en N1 et en N2 la même saison.

Le weekend dernier, alors que la N1 se déplaçait à Grenoble, la N2 avait à cœur de réussir son entrée en matière dans nos locaux du Bastidon à Aix-en-Provence. L’équipe était composée de Timothé Pantani (1286), Yuna Fanget (1330), Gael Lecomte (1308), Erik Provost (1062), Timothé Perret (1096), Antonin Grandjonc (1009), Gabriel Couillaud (1057), Florentin Grandjonc (1009) et Maximilien Biry (1009).



L’objectif sportif étant le maintien, ce weekend s’annonçait hautement important avec la réception de Pezenas et de Montpellier II qui, au vue des compositions d’équipes, font objectivement figures de concurrents directs. Tout comme en N1, nos joueurs avaient pour devise « jeu sérieux, réfléchi et appliqué ».

Le matin, nos jeunes Aixois prenaient assez rapidement le large contre Pezenas avec des victoires très propres de Yuna, Gael, Erik, Timothé Perret et Antonin Grandjonc, toujours selon le même modus operandi : gain d’une pièce, des échanges, conversion sans risque. Nos poussins, quant à eux, rendaient une copie honorable de 50%. Enfin, si Timothé Pantani sortait malheureux d’une belle partie en dents de scie, l’essentiel était assuré : victoire 12-4.

L’après-midi, le match contre Montpellier II est resté indécis jusqu’au bout, les deux équipes se rendant coup pour coup. Comme cela arrive assez souvent, nos poussins jouaient bien trop vite leurs parties, le sort souriant à l’un mais pas à l’autre (1-1). Chez les plus grands, après une belle miniature de Gabriel (3-1), Timothé Perret se laissait un peu trop facilement intimider par un joueur qu’il craignait (3-3). Tandis que Gael commettait une faute théorique dans l’ouverture qui le laissait rapidement sans espoir (3-5), Erik enchaînait pointes tactiques sur pointes tactiques pour écoeurer son adversaire (5-5). Et alors que Tim Pantani tombait les armes à la main contre Alexandra Bauer (5-7), Yuna montait une très belle et méthodique attaque contre le roi adverse (7-7). Ainsi survenait le scénario que l’on pouvait redouter (ou bien souhaiter ?) : le match se déciderait avec la deuxième partie de nos poussins ! À l’issue d’un discours d’avant-match assez « musclé » de la part du coach, Maximilien glissait à Florentin : « Il faut vraiment que l’on gagne là. Nos coéquipiers comptent sur nous. » Le tout suivi d’un hochement de tête de Florentin. Simple non ? J Toujours est-il que nos poussins ont vraiment tout donné, livrant bataille pendant plus d’une heure chacun ! Et s’il ne fallait pas être cardiaque par moment, nos deux espoirs ont fait étalage de leur caractère en terminant tous les deux – quasiment à la seconde près – avec exactement le même schéma de mat : 9-7 pour l’échiquier du Roy René.

Tout comme en N1, le chemin du maintien s’annonce encore long mais les frissons de cette deuxième ronde ont clairement forgé un très bel esprit d’équipe. Prochain rendez-vous le dimanche 8 décembre à Marseille.

La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
LOGO-l-echiquier-du-roi-rene-aix-en-prov
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence