Le blog

Au revoir, Stan, et à bientôt !


Alors qu'Anatoly Karpov venait traîner ses guêtres au 1er Grand Prix d'Aix-en-Provence, début décembre 2004, l'Echiquier du Roy René, alors sous la présidence du "soleil de la pensée échiquéenne", le bien nommé René Teboul, un étudiant bulgare, venant de Varna, atterrissait dans la ville thermale. Etudiant en économie et joueur d'échecs, Stanislav Stojanov s'inscrivait alors dans le club aixois.

Sept ans plus tard, Stan se voit obligé de quitter la France, puisque quelques pays de l'UE refuse, pour le moment, l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'espace Schengen, entrée qui ne devrait pas tarder. Mais ce retard au niveau des négociations aura eu des répercussions pour Stan, obligé de partir de l'hexagone ! Si la France est un des pays qui a toujours été pour l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen, il n'en reste pas moins que le gouvernement français a pris, par le biais du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, le 31 mai dernier, des dispositions pour ne plus donner des visas de travail en France à des étudiants étrangers, mesure de repli protectionniste, qui n'inaugure rien de bon !

Au-delà de ces considérations politiques, le club de l'Echiquier du Roy René tenait à rendre hommage à Stan, pour ses compétences échiquéennes, mais surtout pour ses qualités humaines, qui alliaient discrétion et humilité. En espérant que le plus français des bulgares puisse revenir bientôt dans l'Hexagone.

Quelques petites combinaisons Stojanoviennes, qui malgré son style "boa constrictor" ne laissait pas partir sa proie quand l'heure était venue !

Les Noirs jouent et gagnent.

Radoman, N (1996)- Stojanov, S (2139), N3 2004.

Les Noirs jouent et gagnent.

Deleau, D (2124), Stojanov, S (2199), N3 Gap 2005.

Les Noirs jouent et gagnent.

Gentilleau, J (2262)-Stojanov, S (2199), N3 2006.

Les Blancs jouent et gagnent.

Stojanov, S (2232)- Delseny, S (2024), N3 2006.

Les Blancs jouent et gagnent.

Stojanov, S (2232)-Vitoux, C (2326), N3 Gap 2006.

Année 2006 qui se finit par un exceptionnel rapide d'Aix en Provence, où l'étudiant bulgare va terrasser le GM Manuel Apicella, devant le regard hagard du président Jean-Marc Giry !


Une partie à la Stan, positionnellement active !


Encore une petite combinette pour la route, contre le nîmois San Marco !

Les Blancs jouent et gagnent.

Stojanov, S (2225)-San Marco, B (2206), N3 Aix en Provence 2007.

Et une année 2008 qui finit en tout beauté avec une 6eme place à l'Open rapide d'Echecs de Vitrolles, avec une nulle contre le GM Bogdan Lalic et une victoire contre le MI philippin Joseph Sanchez !

Trait aux Blancs, dans une position écrasante pour Stan, qui a sacrifié une pièce pour une marée de pions !


L'homme de Varna aura fait aussi quelques parties mémorables, dont une contre Yves Lamorelle, son Immortelle, en 2005 !

Trait aux Noirs, qu'aurez-vous joué dans cette position ?

Si vous n'avez pas trouvé, regardez la partie !


Et pour finir, un petit blitz contre JP Duquesnoy, souvent victime, dans les championnats de Blitz des Bouches du Rhône, des tours de passe-passe du bulgare !

До свидания, Стэн, и bye пока!

La passion des échecs depuis 1950 Avec ses 200 membres de tout âge, l'Échiquier du Roy René est le plus ancien Club d’Échecs d'Aix-en-Provence

1 rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
T.04.42.21.01.29

 

Abonnez-vous à la Newsletter
  • Instagram

echiquierduroyrene.org | L'Échiquier du Roy René | Club d'échecs | Aix-en-Provence