top of page

News

  • Photo du rédacteurGab

15 Aixois au 1er festival de Cassis-Ceyreste

Dernière mise à jour : 20 mai

Organisé conjointement par les deux clubs, le 1er festival international de Cassis-Ceyreste s'est déroulé du 9 au 12 mai dans la salle polyvalente de Ceyreste, charmant petit village provençal situé à proximité de la Ciotat entre mer et montagne. Il a rassemblé quelque 200 passionnés venus essentiellement des quatre coins de la France et même pour une poignée d'entre eux de l'étranger.



Vue générale de la salle



L'organisation fut excellente avec le dynamique Quentin MASSARDO en chef d'orchestre, épaulé par une armée de bénévoles, le tout dans une ambiance très conviviale. A l'arbitrage l'impeccable Denis REGAUD qu'on ne présente plus, secondé efficacement par la jeune Emma MARCHIS MOUREN.


Quentin MASSARDO au micro

Derrière de g à d Emma MARCHIS MOUREN, Patrick GHIGONETTO maire de Ceyreste et Denis REGAUD



Dans l'open A (+1500 elo), 136 joueurs dont 5 GMI et 13 MI, 9 membres de l'ERR: Yannick, Mahel, Timothe, Roman Rayan, Kai, Pierre, Clarence et moi-même.


La victoire revient au grand maître algérien Bilel BILLAHCENE avec 6 points 1/2 sur 7, devant le grand maître ukraino-suédois Vitaly SIVUK et le junior non titré (!) Alexandre BACROT tous deux avec 6 points. Les 3 joueurs de ce trio de tête sont invaincus.



Le podium de l'Open A



Mahel a pris beaucoup de risques à la dernière ronde contre le futur vainqueur et finira par s'incliner. Il finit néanmoins dans le top 10 du tournoi.



Mahel avec le prix du 1er jeune de l'open A



Yannick passe à côté de son tournoi en concédant 2 défaites et une nulle face à des joueurs beaucoup moins forts que lui. Serait-il humain finalement ? 🙂


Nos jeunes réalisent des performances très honorables et assez fidèles à leur classement elo dans l'ensemble.


Kai réalise un très bon tournoi, c'est plus mitigé pour Pierre qui j'en suis convaincu peut mieux faire.




Dans l'open B (-1700 elo), 61 joueurs dont 6 membres de l'ERR: Noam, Anthony, Sullys, Raphael, Timeo et Lisa.


Victoire de Christophe Anton de Cassis Echecs, avec 6 points 1/2 sur 7, devant Nikita KRIUCHKOV 6 points. Noam finit à une excellente 3eme place avec 5 points 1/2, bravo Noam ! Tous les trois sont invaincus.



Les récompensés de l'open B

En polo du club de g à d Noam et Sullys



2 autres de nos représentant figurent dans le top 10 avec 5 points: Anthony et Sullys, ce dernier finissant 1er benjamin.



Sullys FANGET, 1er benjamin de l'open B



Résultats très honorables de nos autres jeunes qui finissent tous avec une performance supérieure à leur classement elo.





Un intrus s'est glissé sur cette photo, saurez-vous l'identifier ?



Solution

Il s'agit du jeune Cannois Nils MARTIN, à l'arrière à droite sur la photo, seul non membre de l'ERR.



Petit compte rendu de mon tournoi, ronde par ronde.



Ronde 1: Un éléphant ça Tromp énormément


Il est toujours important de bien démarrer un tournoi. Je me souviens qu'il y a 2 ans, j'ai perdu la première ronde du tournoi de Cassis contre un joueur classé à 1700 elo, et cela avait complètement ruiné mon tournoi. Je suis opposé à Kai, et ce n'est qu'en écrivant cet article que j'ai découvert qu'il est membre comme moi de l'ERR.



Duke - Dentan, K (1738)

Position après 11...O-O, trait aux blancs


Après une petite Tromp(owsky) des familles (vous aviez deviné, non ? 😁), les blancs ont l'avantage en raison de leur meilleur développement et de leur très bon contrôle du centre, mais comment continuer ? J'ai d'abord envie de jouer 12. Tb1 pour activer la tour de l'aile dame et mettre la pression sur le pion b7. Mais les noirs peuvent continuer par 12...Fg4 car 13. Txb7?! se heurterait à 13...Ca5 14.Tb4 c5 et les noirs ont beaucoup de jeu. Peut-être 12. h3 dans ce cas ? Mais ça semble un peu lent et il faut envisager des coups comme 12...Dg6 avec la double menace 13...Fxh3 et 13...Dxe4. 12. Te1! Fg4 13. Te3 C'était l'idée de Te1, la tour est parfaitement positionnée ici, évitant la détérioration de ma structure de pions et pouvant éventuellement coulisser sur la troisième rangée plus tard. Tfe8 14. Tb1 Maintenant c'est le bon moment. Tab8 15. Dc1 Ce7 16. h3 Fh5? 16...Fe6 était meilleur 17. Tb5! Quand on peut activer ses pièces avec tempo, il ne faut pas hésiter ! Cependant aux échecs toute règle a ses exceptions, voir la 4eme partie ... Fg6


Duke - Dentan, K (1738)

Position après 17...Fg6, trait aux blancs


18. e5! Les pièces blanches sont mieux coordonnées que les noires, il est temps d'en profiter. dxe5 19. Cxe5 Choix difficile car 19. Tbxe5 avec un clouage très déplaisant sur le Ce7 était très tentant aussi, et tout aussi bon. Cf5 20. Tf3 Rh7 21. g4 Gagne une pièce Txe5 Pas anticipé, heureusement pour moi cela ne marche pas. 22. Txe5 Dc6 23. Fd5 Ch4 24. Fxc6 bxc6 25. Tfe3 Tb1 26. Dxb1 Fxb1 27. Ta5 Avec 2 qualités de plus et un pion a qui file à dame pour les blancs, le reste se passe de commentaires ... Cg6 28. Txa7 Cf4 29. a4 Cd5 30. a5 Rg6 31. a6 Rg5 32. Tb7

1-0


Une bonne entrée en matière. Kai réalisera ensuite un excellent tournoi puisqu'il réalise une performance de quasiment 200 points au dessus de son classement.



Ronde 2: Opération Dragon


Pas le temps de savourer la victoire, il est déjà temps d'enchaîner sans préparation possible avec la ronde suivante. Les choses très sérieuses commencent car je suis apparié avec les noirs contre le grand maître Bilel BILLAHCENE. Mon adversaire arrive avec plus d'un quart d'heure de retard et me joue 1.e4. Je décide de tenter une Sicilienne tranchante avec roques opposés, histoire de voir si contre un joueur à plus de 2500 elo je vais me faire miniaturiser ou pas. Comme je l'ai vu ensuite sur le replay, cela fera dire au sympathique Gabriel CHARVEIN qui commentait en direct les parties des 8 premières tables sur Twitch: "Wow, Duquesnoy c'est un homme !". 🤣 Oui, ou un inconscient allez savoir ...



Billahcene, B (2512) - Duke

Position après 18. Fc4, trait aux noirs



Les blancs viennent d'achever leur développement et veulent continuer par 19. h5 afin d'ouvrir les lignes sur mon roi. Il faut agir vite. 18...h5! Un coup contre-intuitif que je connaissais. Les noirs veulent à la fois freiner l'attaque blanche et déclouer leur cavalier. 18...h6? avec la même idée ne va pas à cause de 19. h5 g5 20. Dd3 (ou 20. c3) et la structure noire à l'aile roi est trop fragile. 19. g4 On a l'impression que h5 a plutôt aidé les blancs. Rh7 C'est l'idée. La menace Fh6 ne laisse pas aux blancs le temps de poursuivre l'assaut. 20. Df2 Df7! Ici je ne suis plus sûr du tout de me souvenir correctement, et après réflexion je joue encore un coup contre-intuitif, critiqué par mon adversaire à l'analyse. Si elle a l'inconvénient de clouer à nouveau le cavalier, la manœuvre de dame a l'avantage d'introduire la possibilité d'échanger les dames par 21...fxg4 et surtout d'empêcher 21. Rb1 à cause de 21...Cc3+. Il s'agit du meilleur coup d'après l'ordi. 21. c3 Fh6+ L'ordi préfère nettement jouer la finale par 21...fxg4 et juge la position égale. Mon coup perd du temps, en revanche il force la fermeture de la position à l'aile roi, ce qui signifie que je ne me ferai probablement pas miniaturiser. 🤩 22. g5 Fg7 23. Td2 Db7 24. Thd1 Tc7 25. Fb3 Tcd7 26. Fc2 Cb6? 26...Tb8 27. Fb3 Te8 était bien meilleur. 27. Fb3? 27. Txd7! a été rejeté par mon adversaire à cause de Txd7 28. Txd7 Cxd7, et maintenant 29. Fxa7 ne va pas à cause de c5!, mais 29. a4! donne un avantage décisif aux blancs. J'avais plutôt prévu 28...Dxd7 avec l'idée 29. Fxb6 axb6 30. Dxb6 Dd5 et de vagues espoirs d'échec perpétuel, mais après 31. a4! (vu par Bilel pendant la partie) c'est la fin de l'histoire. Txd2? Il n'est pas facile d'expliquer avec des mots pourquoi, mais l'échange des tours favorise en fait les blancs. Le retour 27...Cd5 était meilleur du coup. 28. Txd2 Txd2 29. Dxd2 Cd5 L'ordi donne un avantage décisif aux blancs après 30. De2, 30. Dd3 ou 30. Rc2 mais je ne m'en suis pas du tout douté pendant la partie, imaginant la position à peu près égale. Parfois c'est mieux de ne pas savoir ... 😁 30. Fc4 Dd7 31. Fb3 Db7 32. Rc2 a5 33. Fc4 Df7 Avec la menace transparente 34...Ce3+ ou 34...Cb4+ 34. De2 a4 35. b3 axb3+ 36. Fxb3 Les blancs veulent maximiser leurs chances de gain avec un pion a passé, quitte à détériorer leur structure de pions. De8 Les noirs déclouent leur cavalier et préparent leur contre-jeu, basé sur la poussée e4. 37. a4 e4 38. fxe4 fxe4 Alors qu'il ne me reste que très peu de temps à la pendule je rejette 38...Cxc3 à cause de 39. Dc4 et je vois des fantômes du style 40. Dg8+ et le pion a qui file vers la promotion après l'échange des dames. Mais le pion était prenable. 39. Fxd5 Selon Bilel, joué pour éviter tout risque de se retrouver moins bien. cxd5 40. Rb3 De6



Billahcene, B (2512) - Duke

Position après 40... De6, trait aux blancs


Ici l'impensable va se produire. Je joue depuis une dizaine de coups avec très peu de temps à la pendule, et lorsque je joue mon 40ème coup il me reste environ une minute à la pendule. Je vois bien que la pendule ne me rajoute pas de temps, mais je suppose qu'elle le fera quand ma minute restante sera écoulée. Je quitte donc tranquillement la scène pour aller me ressourcer un peu, sous les yeux de mon adversaire perplexe. 41. a5 Quand je reviens à l'échiquier je constate que je suis tombé. C'est là que je me souviens que le tournoi se joue à la cadence 1h30 +30s/coup, sans rajout de temps au 40eme donc. Argh. Le pire c'est que j'ai eu un doute pendant la partie et que j'ai failli aller demander à l'arbitre, avant de me raviser. Mon adversaire me dit qu'il est désolé de gagner de cette manière, mais pas autant que moi c'est certain ! La position finale est complètement égale, mais je suis tout à fait capable de la perdre, surtout avec peu de temps. 1-0


Après cette partie, je suis dégoûté mais bizarrement c'est le sentiment d'avoir fait une bonne partie qui domine sur la déception. J'adresse mes félicitations à mon adversaire qui remportera le tournoi par la suite.


Ronde 3: La cage au fol


Après une nuit agitée je joue le lendemain matin avec les blancs contre un adversaire classé à un peu plus de 1900 dont je trouve très peu de parties.


Duke - Boyer, C (1919)

1. d4 d5 Première surprise, je m'attendais plus à 1...Cf6 2. c4 e5 Deuxième surprise, un contre-gambit Albin (d'où - mais pas que - le titre de la ronde, vous avez la ref ? 🤭) Moi qui voulais une partie calme pour me remettre de mes émotions de la veille, c'est raté. Heureusement j'ai regardé cette ouverture il n'y a pas si longtemps et j'ai quelques souvenirs. 3. dxe5 d4 4. Cf3 Cc6 5. Cbd2 Une variante facile à comprendre: les blancs veulent s'en prendre le plus vite possible au pion d4. Cge7 6. Cb3 La suite logique du plan. Cg6 Cf5 est moins coopératif, en revanche le cavalier n'est pas idéalement placé sur cette case. Après 6...Cg6 un coup comme 7. g3 semble trop lent à cause de Fg4, donc je me doute qu'il faut prendre en d4, mais avec quel cavalier ? Après une assez longue réflexion pour comparer les 2 prises, je me décide à prendre du cavalier b. 7. Cbxd4 7. Cfxd4 était jouable, et tout aussi bon d'après l'ordi. Fb4+ 8. Fd2 Cgxe5 Dans cette position les 3 prises sont possibles, mais quelle est la meilleure ? Il faut encore calculer.


Duke - Boyer, C (1919)

Position après 8...Cgxe5, trait aux blancs


9. Fxb4! Bingo, c'est le meilleur coup ! Cxb4 Ici j'avais surtout calculé 9...Cxf3+ 10. Cxf3 Dxd1+ 11. Txd1 Cxb4 12. a3 et si Cc2+ 13. Rd2 Ff5 et je pensais que 14. Ch4? gagnait, ratant que sur O-O-O+ 15. Rc1 Txd1+ 15. Rxd1 Td8+ 16. Rc1 Fe4 17. f3?? échoue à cause de Ce3! -+ Oups. Mais je suppose que j'aurais revérifié mes calculs une fois la position après 13...Ff5 atteinte. 14. Rc3, 14. Rc1 ou 14. Tc1 gagnent. Le coup joué est spectaculaire car les noirs laissent leur Ce5 en prise, mais la simplification qui s'ensuit favorise les blancs qui ont un pion de plus. 10. Cxe5 Dxd4 11. Dxd4 Cc2+ 12. Rd2 Cxd4 13. e3 Cf5 14. Fd3 f6 15. Cf3 Fe6 16. Cd4! Quand on a un pion de plus, on échange les pièces ! Nxd4 17. exd4 Td8 18. Rc3 Rf7 19. The1 The8 20. Te3 Un écho de la première ronde, ma tour aime bien cette case apparemment. h6 21. Tae1 Fd7 22. Txe8 Txe8 23. Txe8 Fxe8 Le reste n'est qu'une question de technique, même approximative. Mon adversaire ne va pas non plus défendre au mieux. 24. Fe4 c6 24...b6 pour mettre ses pions sur la couleur opposée de nos deux fous semble plus judicieux. 25. Ff5 Re7 26. b4 g6 27. Fe4 f5 28. Fd3 Ff7 29. a4 Rd6 30. c5+ Rc7 31. Fc4 Fe8 32. f4! Le fou noir est enfermé dans la cage formée par ses propres pions ... 🙄



Duke - Boyer, C (1919)

Position après 32. f4, trait aux noirs


g5 33. g3 Rd7 34. d5 cxd5 35. Fb5+ Re7 36. Fxe8 Rxe8 37. Rd4 Re7 38. Rxd5 Rf6 39. Rd6 g4 40. b5 1-0


Après la partie mon sympathique adversaire me dira qu'il a arrêté de jouer pendant vingt ans et qu'il lui semble qu'on a déjà joué ensemble. Vérification faite, il a raison: Duke (1980)-Boyer,C (1650) 1/2-1/2 Val Thorens 1993 ! Cela ne nous rajeunit pas ... 🥲


Ronde 4: Une histoire de fou


L'après-midi je suis opposé à Michel Bonnafous, adversaire que je connais bien pour l'avoir rencontré à de très nombreuses reprises lors de tournois rapides dans la région.




Bonnafous, M (1928) - Duke

Position après 16. b3, trait aux noirs



Les blancs n'ont pas joué l'ouverture au mieux et les noirs ont l'avantage dans cet étau de Maroczy, en raison de leur meilleur développement. Dans cette structure de pions, ils essaient en général de casser l'emprise adverse sur le centre via une des 2 poussées de pion d6-d5 ou b7-b5. Ici les blancs contrôlent suffisamment la case d5, donc les noirs envisagent plutôt b5 , d'autant que le Cc3 n'est pas défendu. Pourtant après une longue réflexion je décide de ne pas le jouer.


16...Ch5?! Je sais que 16...b5 est le coup logique et le bon coup, cependant la suite 17. cxb5 Dxc3 18. bxa6 ne me paraît pas si claire. Les blancs n'ont que 2 pions pour la pièce, mais les noirs doivent empêcher l'avancée b4-b5 qui soutiendrait le pion a6, et j'ai beau calculer, je ne trouve pas de ligne complètement convaincante. Bien entendu l'ordi se fiche de moi et indique qu'après 18...d5, 18...Db4 ou même 18...Dc7 les blancs n'ont pas de compensation suffisante et les noirs sont complètement gagnants. 17. Ca4 Tb8 18. g3 b5 19. cxb5 axb5 20. Cb2 Cc6 21. Rg2 Cd4 22. Dd3 Db7 23. Cc2 Cxc2 24. Dxc2



Bonnafous, M (1928) - Duke

Position après 24. Dxc2, trait aux noirs


Les noirs ont toujours un net avantage, mais plus après le coup que je vais jouer. Tbc8? 24...d5! est le bon coup pour ouvrir la position et profiter du manque de développement des blancs et de l'insécurité de leur monarque. Je l'ai vu mais me suis dit "Pourquoi ne pas activer d'abord ma tour ?" 25. De2! Eh oui, parfois activer ses pièces avec tempo est une mauvaise idée, maintenant 25...d5 se heurterait à 26. e5! Ici j'ai compris que je venais de perdre bêtement une grande partie de mon avantage. Cf6 26. Cd3 d5 27. e5 Cd7 28. Fg5 Te8 29. Tbc1 h6 30. Fd2 Db8 31. Fc3 Ff8 32. Fd4 Les blancs sont complètement revenus dans la partie, la position est égale. Da8 33. Txc8 Txc8 34. Td2 Dc6 35. h4 h5 36. De3 Rh7 37. g4 37. Df4! m'aurait posé des problèmes. Fh6! Un écho de la deuxième ronde, pour la sérénité de Sa Majesté les noirs forcent la fermeture de la position à l'aile roi. 38. g5 Ff8 39. De2 Vers ici Michel m'a proposé nulle, mais j'ai refusé. Tc7 40. De3 Db7 41. De2 Dc8 42. Df2 Cb8 43. Fb6 Tc6 44. Fd4 Ca6! 45. De2 Cb4 46. Ff2 Cxd3 47. Dxd3 b4 Fixant la majorité blanche. 48. Fd4 Rg8 49. Rf2 Tc1 50. Rg2 Dc6 51. Rh2 Fe7 52. Rg2 Fd8 53. Fb2 Tc5 54. Fd4 Tc1 Il ne nous reste à mon adversaire et moi que très peu de temps à la pendule. 55. Fb2 Ma tour ne peut pas vraiment quitter la colonne c car la tour adverse s'activerait instantanément par Tc2. Nulle ?



Bonnafous, M (1928) - Duke

Position après 55. Fb2, trait aux noirs


Fb6! Non ! Un sacrifice de qualité totalement intuitif. On dit que la chance sourit aux audacieux ... 56. Fxc1 Dxc1 57. Tc2?? Les blancs finissent par craquer. 57. Td1 Df4 et il me reste un peu d'espoir. Après 57. De2! je n'aurais probablement pas gagné cette partie, mais pas perdu non plus, ce qui veut dire que le sacrifice de qualité était objectivement correct, et la meilleure chance pratique. Dg1+ 58. Rh3 Ff2! -+ Le triomphe de ce fou. Les noirs doivent rendre la qualité pour parer la double menace 59...Dg3# et 59...Dh1#, et se retrouvent dans une finale sans espoir. 59. Txf2 Dxf2 60. Db5 Dxf3+ 61. Rh2 Df4+ 62. Rg2 Dg4+ 63. Rf1 Df4+ 64. Rg1 Dxh4 65. De8+ Rg7 66. De7 Dg3+ 67. Rf1 Df4+ 68. Rg2 De4+ 69. Rh3 Df3+ 70. Rh2 Df4+ 71. Rh3 Rh7 72. Rg2 Df5 Oubliant le pion b4. 73. Rh1 73. Dxb4 résiste un peu mieux même si ça reste perdant. Db1+ 74. Rh2 Dxa2+ 75. Rh1 Db1+ 76. Rg2 Dc2+ 77. Rh1 De4+ 78. Rg1 Rf4 79. Rh1 h4 80. Rg2 Rg7 0-1


Ouf ! N'oublions pas que c'est la deuxième partie de la journée, je finis épuisé !



Ronde 5: La tour infernale (ou les dents de l'amer, au choix)


Le lendemain matin je joue avec les blancs contre le maître FIDE Mathieu TERNAULT. J'ai passé une partie de la soirée à réfléchir à ce que je jouerais en cas de 1. d4 Cc6 qui est une spécialité de mon adversaire, en vain car il me jouera 1...Cf6.



Duke - Ternault, M (2319)

Position après 12...Ch5, trait aux blancs



Les blancs ont une position agréable, même s'ils vont devoir concéder la paire de fous, mais comment continuer ? 13. a5 semble logique, mais j'ai soudain une idée qui semble prometteuse ...


13. Txe6!? Boum ! Un coup spectaculaire que je n'ai pas pu m'empêcher de jouer. Vu la tête de mon adversaire a priori il n'a pas vu cet uppercut arriver ... L'idée de ce sacrifice de qualité positionnel est que le roi noir ne sera en sécurité nulle part, et en outre que les cases blanches d5 et surtout f5 seront irrémédiablement affaiblies. L'ordi qui n'a que faire des considérations esthétiques préfère par ordre décroissant 13. Ce5, 13. a5 ou 13. Fe4. Cxg3 13...fxe6 14. Fg6+ Rf8 15. Fxh5 est pire. 14. Txe7+ Dxe7 15. hxg3 L'ordi donne la position comme égale ce qui me conforte dans l'idée que le sacrifice est correct, et une bonne décision pratique. O-O 16. c4 Prenant de l'espace au centre. Je veux jouer à terme d5 suivi de Cd4, visant la case f5. d5 17. b3 Tfe8 18. Cf1! En route vers f5 ! dxc4 19. bxc4 Fe4 20. Ce3 Tad8 21. g4 Cc5 21...Fxd3 22. Dxd3 De4 était meilleur. 22. Fxe4 Cxe4 23. Dc2 Df6 24. Td1 Pour éviter que les noirs ne rendent la qualité sur d4. Te6? En manque de temps, les noirs perdent un peu le fil. 25. d5 Tee8 26. Cd4



Duke - Ternault, M (2319)

Position après 26. Cd4, trait aux noirs



J'ai rarement eu une aussi fière paire d'équidés. Certes les noirs ont été quelque peu coopératifs, mais on peut dire que l'opération commencée au 13eme coup est un succès total ! Dg6 27. Cef5 h5?! 27...Cd6 Je suis moi aussi en manque de temps à présent et ce jusqu'à la fin de la partie. 28. Te1? 28. Cc6! gagne en raison de Td7 29. Te1 Cd6 29. Ce7+ Txe7 30. Dxg6+ fxg6 31. Txe7 Cxc4 Maintenant c'est égal mais les rebondissements sont loin d'être terminés. 32. Tc7! La meilleure chance pratique, les blancs cherchent à conserver leur pion c par des moyens tactiques. Ce5 33. Cc6 C'était l'idée. Cxc6 Evidemment pas 33...Txd5?? 34. Ce7+ 34. dxc6 Td1+ 35. Rh2 Tc1 Une finale de tours intéressante, que j'aurais adoré jouer avec plus de temps. Ce qui suit est une comédie d'erreurs réciproques. 36. Rg3 Tc3+ 37. f3 h4+ 38. Rf2 a6 39. Re2 b5 40. Rd2 Tc5 41. axb5 axb5 42. Rd3 b4? 42...Tc4! = 43. Rd4 +- Tc2 44. Rd5? 44. Re5! b3 = 45. Tb7 b2 46. Rd6 Td2+?? 46...Txg2 47. Re6 +- Txg2 48. Rf6 Tc2



Duke - Ternault, M (2319)

Position après 48...Tc2, trait aux blancs


49. Rxg5?? Inexplicable. Mais à ce stade mon cerveau a cessé de fonctionner correctement depuis longtemps. 49. Rxg6 gagne. h3 50. Tb8+ Rf7 51. c7 h2 52. Txb2 Tc5+ 0-1 Assommé, je regarde mon adversaire me montrer la bonne suite et essayer de me convaincre que c'était nulle. Ouais ok ...


Quel ascenseur émotionnel ! Une défaite qui fait très très mal, encore plus que celle de la deuxième ronde.


Ronde 6: Le clan des siciliens


Pas trop le temps de m'apitoyer sur mon sort, déjà il faut songer à la ronde suivante. Je joue avec les noirs contre le benjamin Maxime ROGANOVA classé 1959 elo. Ce n'est pas une bonne nouvelle après une partie aussi éprouvante de jouer l'après-midi contre un jeune joueur plein d'énergie. Il dégaine un gambit Morra, montrant d'entrée ses intentions belliqueuses et confirmant comme je le pressentais que la partie ne sera pas de tout repos. J'ai souvent décliné ce gambit, mais comme l'a dit un joueur célèbre (Bronstein je crois) "La meilleure façon de réfuter un gambit est de l'accepter", donc je relève le défi. J'essaie d'éviter les lignes les plus théoriques mais mon adversaire continue de blitzer ses coups. Quand il va commencer à réfléchir, c'est déjà trop tard.



Roganova, M (1959) - Duke

Position après 18....Fb7, trait aux blancs


Les noirs ont digéré le pion de plus et ont l'avantage de la paire de fous. On cherche les compensations des blancs, ce qui fera dire à mon jeune voisin de table après la partie, le facétieux Adrien VU DINH, "Ce sont plutôt les noirs qui ont des compensations pour leur pion de plus". 😂


Mais il faut encore convertir, ce qui comme vous le savez n'est pas spécialement mon point fort ... Mon adversaire s'accroche et m'entraîne dans un zeitnot réciproque, avec un risque accru de mort subite. Heureusement pour moi, après une défense héroïque il finit par craquer le premier.



Roganova, M (1959) - Duke

Position après 59.Ta3??, trait aux noirs


59...Dxa3! 60. bxa3 b2 61. f5 b1=D 62. f6 Dd3 0-1


Cool, cela me promet une partie intéressante pour la dernière ronde.



Ronde 7: Le Prince d'Egypte


Pour la dernière ronde je double les noirs et suis opposé au jeune (il est minime !) MI égyptien Kevin GEORGE MICHEAL, classé 2258 seulement. C'est le plus jeune joueur d'Afrique et de la région Arabe de l'Histoire à obtenir ce titre.



Kevin GEORGE MICHEAL, ça en jette non ?



Même si mon adversaire a perdu la veille contre le MI Remy DEGRAEVE, je sais qu'il a fait 1 pt 1/2 sur 2 contre les GMI qu'il a rencontrés (gain contre Yannick, nulle contre Jean-Marc DEGRAEVE) , donc on ne peut pas dire que je sois particulièrement ravi de cet appariement. Pour me rassurer, je regarde sa courbe de progression elo: il y a 5 ans, en août 2019, il n'était classé que 1567 elo. Mon expérience de presque 40 ans de pratique doit compter pour quelque chose, non ?


La partie commence et je le surprends rapidement dans l'ouverture. Mon adversaire semble très nerveux, et plusieurs fois pendant la partie je le vois se réciter ce que je suppose être des prières.



George Micheal, K (2258) - Duke

Position après 13.e3, trait aux noirs

Les noirs ont leurs 2 fous en fianchetto, et les 2 camps ont compromis leur structure à l'aile roi de façon symétrique, ce qu'on ne voit pas si souvent. J'ai décidé de différer le développement de mon Cb8 car sa meilleure case risque fort de dépendre de la suite des événements.


13...Ce4 14. Cxe4 Fxe4 15. Cd2 Fxg2 16. Rxg2 c5 Maintenant le cavalier b8 pourrait venir en c6 pour mettre la pression sur le pion d4. 17. Df3 e6 18. cxd5 exd5 19. Tac1 cxd4 20. exd4 Ta6! La tour s'active de façon latérale. 21. Tc5 Td6 22. Dd3 Ca6 En route avec tempo vers la case f4. Pendant la partie je pensais ce coup malin mais l'ordi préfère le simple 22...Cd7 avec un net avantage noir. 23. Tc2 Cc7 24. Cf3 Ce6 25. Fc1 Db6 26. Fe3 Tc6 27. Txc6 bxc6! La bonne façon de reprendre. Je consolide mon pion d5, ouvre la colonne b sur son pion faible b3 et me donne du c5 dans certains cas. 28. b4!? axb4 29. Tb1 Ta8 30. Txb4 Da7 31. Dc2 Da6 32. Tb3 Tc8 33. Df5 Te8 Un peu de prophylaxie contre 34. Ce5 34. Db1 c5! En zeitnot réciproque, nous entrons dans le money time. J'essaie de forcer les événements. 35. Tb8 Txb8 36. Dxb8+ Rh7 37. dxc5 d4 38. Fd2 Dc6! J'ai compris qu'il voulait 38...Nxc5 39. Dc7 gagnant le pion f7 39. Da7 Rg8 40. a4 Ff8 41. a5 Fxc5 42. Db8+ Rh7 43. Db1+ Rg7 44. Dd3



George Micheal, K (2258) - Duke

Position après 44.Dd3, trait aux noirs


Fb4! Ici j'ai cru que je prenais l'avantage, mais Kevin ne se démonte pas et ça reste égal jusqu'à la fin. 45. Rg1 Fxd2 46. Cxd2 Dc1+ 47. Cf1 Da1 Ma dame est idéalement placée ici, clouant son cavalier, protégeant mon pion d4, et contrôlant son pion passé a. 48. Df5 Rg8 49. De5 Cf4 50. De8+ Rg7 51. De5+ Rg8 52. De8+ Rg7 53. De5+ Rg8 Ici j'ai compris que c'était trop risqué de jouer pour le gain, j'ai donc proposé nulle, acceptée par mon adversaire visiblement déçu. 1/2-1/2


Une partie de dernière ronde combative et solide des 2 côtés, mais dont le résultat ne fait l'affaire de personne. Ensuite nous avons analysé la partie et Kevin m'a impressionné par ce qu'il a vu pendant la partie et sa vitesse de calcul. Un nom à retenir !



Bilan de mon tournoi: 29eme de l'open A avec 4 points 1/2 sur 7 et une performance à un peu moins de 2200 elo. Je suis plutôt satisfait car toutes mes parties furent intéressantes et avec beaucoup de contenu. Une fois n'est pas coutume je ne fais aucune contre-performance, et une seule gaffe sur l'échiquier (mais quelle gaffe !) en 7 parties. Certes les 2 parties perdues lors des rondes 2 et 5 me laissent des regrets, car j'aurais très bien pu y scorer 1 pt 1/2. Mais avec une vingtaine de points elo dans l'escarcelle l'objectif majeur qui était de repasser la barre des 2100 est atteint. Cela signifie que je peux envisager de faire l'open d'Aix-en-Provence le plus fort cet été sans dérogation ! 😍


Rendez-vous le week-end prochain au Pasino pour la finale du Challenge des Jeunes Aixois ainsi que le festival de blitz et rapide du club, venez nombreux !


Pour conclure, je dédie cet article (ce fil plutôt 🤭 ) à mon camarade Pavel qui vient d'être papa pour la seconde fois, d'une petite Ariane. Félicitations ! 🍼


That's all folks,

Duke

224 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page