Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Tietie007

maury-chat-err-aix-echecs-chess.jpg

 

Claude Maury nous a quitté samedi matin, à 3 h 30, à l'hôpital d'Aix-en-Provence, victime d'une AVC qui, cette fois-ci, lui aura été fatale. Il y a près d'un an, il avait été frappé par une première attaque cérébrale qui l'avait laissé très diminué, mais ne l'avait pas empêché de participer au dernier championnat de France Vétérans à Nancy, cet été 2013.

Claude était né en Indochine, à Mytho, le 6 février 1937, à environ 150 kilomètres de Saïgon. Il se souvenait des bombardements américains qui avaient frappé la région, le 12 janvier 1945, lorsque les avions d'une douzaine de porte-avions américaines avaient attaqué les bases japonaises en Indochine.

Dès la capitaulation japonaise, début septembre 1945, le Vietminh d'Oncle Ho va passer à l'attaque et un voisin de la famille Maury est même tué. Georges Maury, ingénieur des ponts et chaussées décida alors de rentrer en métropole pour fuir une guerre qui commence à germer. En 1948, après un détour dans le Loiret, Georges fut nommé à la base aérienne d'Aix-en-Provence et le petit Claude effectua sa rentrée au Collège Mignet. Georges, joueur d'échecs,  participa à la création de l'Echiquier du Roy René, en 1948, dont la salle de jeu allait d'abord prendre ses aises au Café Leydet, en haut du Cours Mirabeau, puis Aux 2 Garçons, café mythique d'Aix-en-Provence, toujours sur le célèbre Cours. Le petit Claude va très vite se passionner pour les 64 cases, et dès 1950, il participa au championnat scolaire gagné par un certain Roger Audiffren ! Ce ne sera que partie remise, car le jeune homme, déjà champion scolaire de Provence du 110 et du 400 mètres haies,

 

110-400-haies.jpg

 

sera champion de France d'échecs des scolaires en 1954,

 

1950_0025.jpg

 

championnat qui se déroula à Marseille, avec le National.

 

championnat-echecs-marseille-1950-chess.jpg

 


 

 

Voici une partie,de 1954, la première que j'ai retrouvée de Claude,  en Interligues, contre le joueur de l'Echiquier Marseillais, Daniel Long, un début Bird, qui illustrait le style original du joueur aixois.

 

 

 

Le jeune aixois va devenir un des joueurs majeurs de la région, puisqu'il va collectionner 7 titres de champion de Provence, et qu'il formera avec Henri Penel, Marc Voisinnet, un trio redoutable dans les compétitions régionales. Ici, à droite, contre l'équipe de Saint-Auban.

 

err-saint-auban_0002.jpg


En 1962, il participa pour la première fois au National à Paris, il y termina 14eme sur 24, avec une belle victoire contre Gabriel Javelle, avec la Caro-Khan, une des défenses favorites de Claude, avec la Française.

 

 

 

Après un intermédiaire militaire, Claude, champion de Provence, se qualifia pour le National 1964, à Montpellier.

 

Cl.Maury-au-Cht-de-France-a-Montpellier--1964--journal-n-.jpg

 

L'aixois termina 16eme mais fit quelques parties dont une, tactique, contre Pellegrino, illustrant son style offensif et combinatoire.

 

 

L'année suivante, au National de Dunkerque gagné par Guy Mazzoni, Claude termina à une 20eme place devant un certain Roland Weill, qu'il battit.

1966, ce fut Grenoble, en 1967, Dieppe,

Claude-Maury--1ere-ronde-au-championnat-de-France-a-Dieppe.jpg
( Claude Maury, 1ere ronde)
avec le 6eme titre de César Boutteville, et une petite combinette gagnante contre Jean Fricker !

Les Noirs jouent et gagnent.

Fricker, J-Maury, C, National Dieppe (5) 1967.

fricker-maury-dieppe-1967.JPG
La pratique échiquéenne n'empêchait pas Claude de faire du sport, il était notamment un grand fan de rugby !

Maury-photo_0007.jpg
(Claude, debout, au centre)

Le joueur aixois se plaisait aussi à faire des tournois un peu de partout en France, du Havre,

Le-havre-1966-chess.jpg

à Monaco, en 1967,
monaco-echecs-chess-1967.jpg

et 1969, ici, contre le suisse Narbel.

Claude-Maury-au-Tournoi-de-Monaco--avril-1969.jpg

Claude m'avait raconté quelques anecdotes concernant le tournoi de 1969. Il se rappellait que l'artiste, inventeur des Ready Made, Marcel Duchamp, avait son fauteuil réservé, pour regarder les champions comme Fischer et Smyslov. Mais l'américain, toujours aussi obsessionnel, avait décidé de jouer sa partie contre le champion russe dans une salle vidée de ses spectateurs. Juste à côté, sur un échiquier mural, Claude déplaçait les pièces, suivant les coups des champions, superivsé par l'arbitre Albert O'Kelly. Dans la salle, le maître international espagnol Medina bougeait les pièces sur un échiquier en bois, faisant un peu de bruit,ce qui provoquait l'ire fischérienne et l'inquiétude de l'arbitre, qui finit par expulser le bruyant ibérique !
C'est d'ailleurs à Monaco que Claude eut certainement une de ses plus grandes victoires, contre Alar Puhm, joueur canadien d'origine estonienne, qui fut, dans les années 70, entraîneur de l'équipe de France d'échecs.


Claude en profitait aussi pour partir vers des horizons lointains, comme en Yougoslavie, ici contre Doljanin,

1950_0009.jpg

avec son ami Jean-Marc Girardey, joueur de l'Echiquier Marseillais, qui se tua, au début des années 70, au volant de sa 404, sur la N113, entre Arles et Marseille.
1969 et une 16eme place au championnat de France à Pau,

Pau-echecs-1969.jpg

avec une belle victoire contre le marseillais Guy Rouverol.

Le National de 1970, à Mulhouse, fut un chemin de croix pour Claude, qui termina 20eme sur 24.
Claude restait une star un niveau des échecs provençaux, et il était invité par les clubs provençaux pour des manifestations échiquéennes, comme à Hyères, où il donna une simultanée, avec un score de +10 =3 -2.

Claude-Maury--simultanee--Nice-Matin-12-12-1970.jpg
Le président de l'Echiquier Hyérois remercia notre champion par un lettre dithyrambique.

Lettre-Echiquier-Hyerois-a-M.Claude-Maury--11-1970.jpg


Avec l'Echiquier du Roy René, il tactifia un jeune espoir des échecs provençaux, un certain Jean-Louis Teychené !

Les Noirs jouent et gagnent.

Teychené, JL-Maury, C, Interligues Provence 1972, 0-1.

teychene-maury-aix-1972.JPG

En 1973, ce fut l'heure de gloire pour le joueur aixois, qui gagna, avec Louis Roos, le tournoi Accession à Vittel, qui le qualifiait pour le National 1974 à Chambéry.
Dans cette partie contre Kappler, Claude montrait son sens combinatoire.

L'année 1974 fut celle des Olympiades à Nice, et notre Claude s'était déplacé pour suivre la prestigieuse compétition. Mais le président Pompidou décéda, et les militaires prévus pour aider l'organisation se désistèrent, laissant l'organisation esseulée. Toujours prêt à rendre service, le joueur aixois se mit à la disposition des organisateurs et fut délégué au filtrage des entrées. Un badge était nécessaire pour rentrer dans la salle de jeu et il refoula un certain Florencio Campomanès qui avait oublié son sésame, entraînant l'ire du futur président de la FIDE, de 1982 à 1995 !
Les Olympiades de Nice fut l'occasion pour Claude d'inviter au restaurant l'ancien champion du Monde Mikhaïl Tal et le futur vice-champion du Monde, Viktor Korchnoï. Alar Puhm, brillant joueur d'échecs et parlant russe et français, était aussi invité. Le repas se passa bien, mais Claude se souvint que Tal mangeait les asperges à l'envers, dévorant le blanc et laissant la verte chair tendre ! Après avoir fait bombance, le "magicien de Riga" donna une simultanée et fit nulle contre Claude Maury ! On peut supposer qu'il y ait un lien de cause à effet entre le resto offert et la proposition de nulle de l'ancien champion du monde !

   
A la fin des années 70, Claude a un peu délaissé l'échiquier, car son travail et ses nombreuses occupations lui laissait peu de temps pour les échecs.. Je l'ai connu en 1994, lorsque j'ai adhéré à l'Echiquier du Roy René. A cette époque, il ne jouait quasiment plus, mais était toujours sociétaire du club. En 2002, lorsqu'il prit sa retraite de l'Equipement, il se remit à jouer avec passion, tout en se mettant à la musique, à l'astronomie et à la gastronomie ! Il aura plaisir à rencontrer d'anciens adversaires, comme le marseillais Dominique Metras,

maury-metras.JPG
(Claude Maury et Dominique Metras, Conseil Général 13, Marseille, 2008).

ou Roger Audiffren, vieux compagnon échiquéen, avec qui il était en concurrence depuis 1950 !!

audiffren-maury-echecs-chess-err-aix.JPG
(Roger Audiffren et Claude Maury, opne rapide d'Aix-en-Provence, juin 2008).

Toujours motivé pour jouer,

claude-esposito-collier-chess-aix-err.JPG
(Claude Maury, Mathieu Esposito et Timothy Collier devant la fontaine de la Rotonde, à Aix-en-Provence)

Claude, malgré sa première attaque cérébrale, avait tenu à jouer en équipe, en septembre 2013, malgré une santé fébrile. Il jouera 5 parties et les perdra toutes. Sa dernière partie fut jouée contre l'équipe de Béziers, à Nîmes, contre le président du club biterrois, Philippe Pascal-Mousselard.

Mais malgré ses défaites, il ne ressassa jamais et regardait toujours vers l'horizon, plein de projets en perspective, notamment de jouer le tournoi de Wijk ann Zee, en 2014. La maladie ne lui laissa pas le temps de réaliser son projet et l'Echiquier du Roy René perd un joueur historique, mais surtout un ami.


 

Commenter cet article

Dagron-Dehaye 19/05/2015 18:23

Merveilleux éloge, qui au passage me rappelle ma jeunesse et mes premières armes échiqeéennes au Roy René,avec Claude et Alar. Merci à vous,
JGDD

stanleys 13/01/2014 22:00

Je veux aussi remercier Thierry pour cet article en memoire de Claude.

P.S Je me souviens que Claude avait egalement obtenu 1 nulle avec sa variante fetiche contre la Francaise (1.e4 e6 2.e5) contre mon compatriote le GMI Vladimir Petkov a l'open de Metz/2009. Une
annee plus tard il a battu la GMF Melissa Greeff au tournoi de Cappelle. Malheureusement, je ne trouve pas ces parties dans ma base

Lassalle Marc 11/01/2014 20:53

Bonsoir,

Un très grand merci pour ce long article très détaillé en mémoire de Claude.
J'y ai appris plein de choses que je ne connaissais pas sur lui.

C'est vraiment un bel hommage qui lui est ainsi consacré.
Merci pour toutes ces recherches et pour l'écriture de ce très bel article.

Marc Lassalle