Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry



La Nationale 2 de l'Echiquier du Roy René commençait donc les hostilités échiquéennes avec Glenn Flear au premier échiquier, grand-maître pas inconnu pour les aixois, puisque quart de finaliste au Grand Prix d'Aix 2004, contre Karpov,  nous ayant donné quelques cours, la saison dernière, et mari de Christine, aixoise depuis l'an dernier.
Le duel contre Marseille Echecs était plutôt équiibré, en terme de forces respectives et le sort du match s'est joué à peu de choses.
Les deux premiers échiquiers se neutralisèrent rapidement, Glenn et l'Armenian Warrior, Armen Petrossian, arrivant dans une finale de fous de couleurs opposées archi-nulle, et Stan Stojanov scellant le partage du point avec David "Doud" Guadalpi, après une nulle de combat !



Au troisième échiquier, Raphaël Heran vint à bout de Jean-Philippe Duquesnoy, en zeitnot, alors que The Duke aurait pu annuler la partie.



Au 33eme coup, alors que l'Heran joua 33.Td1 ?,



The Duke, rétorqua par le funeste 33...Ff6 ?, alors que le simple ...Dxf5 aurait abouti à une nulle annoncée ! Mais In the Duke we trust !

Au 4eme échiquier, le duel juvénile entre Tristan Rémille et Manuel Vallès, l'apprenti-philosophe descendu de son Vaucluse natal, eut un coup de main du destin pour venir à bout du marseillais.



En effet, dans cette finale, à priori imperdable pour les Noirs, Tristan prit l'étroit chemin de la défaite !

Les Noirs jouent et perdent.

Valles, M (2201)- Remille, T (2216), N2 gr Sud, Aix en Provence 2009 (1), 1-0.



Et le joueur marseillais joua .... 36...Dc3 ?? qui perd sur le champ après 37.Dxc3 bxc 38.Rd3 et les Noirs ne pourront pas arrêter la majorité blanche à l'aile-dame !
Coup du sort malheureux pour le joueur phocéen, mais la protection de la Bonne Mère ne fut pas suffisante contre le joueur originaire de la cité des Papes !



Au 5eme échiquier Jean-Paul "chupa chup" Sebban,



fit une nulle de combat contre Olivier Jean, et c'est donc sur les derniers échiquiers que la victoire aixoise prit forme.

C'est Christine Flear qui va se lancer dans un festival de sacrifice dans sa partie contre Deschamps, pas Didier, mais Rémi !



1er sacrifice avec un 15. Cc4xe5 !, Rybka donne Ccxd6 encore meilleur ! Suivi de 15.dxe5 Db5+ avec une forte iniative pour les Blancs.

Flear, C (2148)-Deschamps, R (2107), N2 gr Sud Aix en Provence 2009 (1), 1-0.



Puis un faites vous la main.

Les Blancs jouent et gagnent.

Flear, C (2148)-Deschamps, R (2107), N2 gr Sud Aix en Provence (1), 1-0.



Laurent Milesi et Olivier Gaubil firent nulle, et c'est sur la dernière partie qu'Aix assura définitivement sa victoire. Alors que la nulle se profilait entre Dominique Jeanjean et Julia Laurens, la joueuse phocéenne, obligée de gagner pour revenir son équipe au score, commit l'irréparable !

Au lieu de répéter les coups en jouant 42.Dd4+ Rg8, elle poussa le pion en f6 pour parer l'échec et perdit le Cavalier après 43.Da7+ ! Notre trésorier porta alors une estocade élégante.

Les Blancs jouent et gagnent.

Jeanjean, D (2104)-Laurens, J (2004), N2 gr Sud Aix en Provence 2009 (1), 1-0.






Jean au carré hilare après cette combinette des familles ! Victoire à l'arraché mais victoire tout de même contre une coriace équipe de Marseille, qui en fera souffrir d'autres.





Les deux équipes de N III jouaient respectivement à Montpellier et à Grasse.
Le club de Montpellier Echecs a connu quelques remous, en fin de saison dernière, avec le départ de Sylviane Milliet et l'arrivée d'Eric Prié, au poste de Président.



Un nouveau défi attend donc le club du feu Président Loubatière !



Sur l'autoroute, vers la cité languedocienne, nous sommes pris d'un doute sur notre vision, en voyant deux Lotus jaunes !



Non, nous n'allons pas jouer à la pétanque, même si le Alex est un expert du cochonnet,



mais aux échecs, dans la belle tour de la Babotte, siège du club montpelliérain. J'ai mis ma chemise qui tue, achetée à New-York, l'année dernière, avec ce quadrillage pour hypnotiser mon adversaire du jour !




Alors que Christian prépare le café d'une curieuse manière,  



les parties commencent.

Rapidement, Yves Loysel va avoir une belle position contre son jeune adversaire, avec son Evans de gambit, et, dans le plus pur style yvesque, va porter l'estocade en matant !



Loysel, Y (1789)-Thinon, L (1647), N3 gr 2 Montpellier 2009 (1), 1-0.




Pour Bertrand Navarro et Julie Esposito, la victoire arriva aussi assez rapidement,



comme pour Denis Nobili. Alors que nous menions déjà 3 à 0, je proposais la nulle à mon adversaire, Michel Hoffmann, dans une position assez égale, que celui-ci accepta.
Christian Barreau, pris en flag de grattage de pif se dirigeait vers la victoire, alors que Fred avait une partie compliquée contre Dussol.



Alors qu'Alex avait plutôt une bonne pose,




 nous décidons d'aller nous désaltérer dans la joie de l'allégresse, avec un Nob hilare qui rigole pour rien ...





Quelques gorgées après, la sanction tombe, Alex a perdu en gaffant en zeitnot et Fred "Street Fighter" Lemière a gagné sur une gaffe de son adversaire ! Pierre Dussol, généreux, lui a donné la Dame !

Dans cette position, le vétéran montpelliérain va jouer 30.Dxh6 ??,



immolant la Reine sous les sabots du Cavalier noir !!

"You are too aware my Fredo" !



Et voilà comment un match, à priori, équilibré, se termine en un 6 contre 1 pour Aix ! Caïssa était vraiment avec nous, ce dimanche !





Pour ce qui est de Aix III contre Grasse, l'équipe aixoise est tombée les armes à la main, sur le score de 3 à 2, mais nous garderons le secret sur cette équipe ...

Finissons sur la chanson préférée de Jean-Paul "Chupa-Chupa" Sebban, qui a toujours aimé les chansons à texte ...







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article