Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Tietie007

Le jeu d'échecs est une matière quasi infinie, qui va de l'histoire du jeu, des champions, à l'étude des ouvertures, en passant pas les principes élémentaires de stratégie, de l'art combinatoire en finissant par les arides finales. Le passage par les livres est souvent obligatoire pour améliorer son jeu, de l'ouverture à la finale. Je conseille aux débutants de commencer par des livres d'exercices tactiques, car l'art combinatoire est l'alphabet des échecs et le mat, son but ultime. La dimension stratégique, plus complexe et moins directe,  sera à aborder dans un deuxième temps.

Cette bibliographie ne se veut évidemment pas exhaustive, elle informe sur les ouvrages incontournables qui ont marqué la littérature échiquéenne et sur les livres qui ont marqué quelques joueurs du club de l'Echiquier du Roy René.

 

Ouvrages généraux:

 

- Des échecs à l'infini d'Anatoly Karpov, Grasset, 1986.

 

 

 

Une ballade échiquéenne avec l'ancien champion du Monde, Anatoly Karpov, qui couvre tout le spectre du jeu, avec quelques parties magnifiques, comme le célèbre Dragon d'Evgueni Gik, co-auteur de l'ouvrage,  que Tolya pulvérisa, en 1968. A lire et à relire.

 

- Et le Fou devint Roi de Garry Kasparov, Albin Michel, 1987.

 

 

La formidable ascension du génial azéri, dans l'univers retors et opaque des échecs soviétiques.

 

 

- Le jeu de la desctuction de Viktor Korchnoi, éditions Jacques Grancher, 1981.

 

 

 

Viktor Korchnoi, le finaliste malheureux du championnat du monde de Baguio City, en 1978, narre les dessous de son extraordinaire match contre Anatoly Karpov, sur fond de guerre froide, de parapsychologie et de coups tordus ! Ca se lit comme un thriller !

 

 

- Le nouveau guide des Echecs de Nicolas Giffard, Robert Laffont, 2009.

 

 

Un ouvrage qui couvre tout le spectre de l'activités échiquéenne, des règles élémentaires jusqu'aux échecs féériques. Beaucoup de parties commentées, plutôt sommairement, des exercices de mat, et une histoire des champions d'échecs passionnantes. Pour tout débutant qui veut s'intéresser sérieusement au jeu.

Ouvrages stratégiques:

- L'art du combat aux échecs. Le tournoi des Candidats de Zurich, 1953 de David Bronstein, Payot, 1994.


Un incontournable de la littérature échiquéenne. David Bronstein, qui fit match nul contre Mikhail Botvinnik, en 1951, pour le titre mondial, nous livre ses analyses épurées, presque sans aucune variante, des parties du tournoi des Candidats de Zurich, en 1953, une époque où le style échiquéen était très stratégique, très loin du dynamisme actuel. Une formidable leçon de simplicité dans la compréhension du jeu.

Les coups de maîtres aux Echecs, de Bent Larsen, Payot, 1989, avec de nombreux exercices à résoudre, par un des joueurs les plus atypiques du circuit !

Les échecs, position et combinaison de Max Euwe, Payot, 1988. Ancien champion du Monde, ancien président de la FIDE, Max Euwe nous offre un ouvrage pédagogique sur les fondamentaux du jeu d'échecs.



Principes fondamentaux du jeu d'échecs, de José-Raul Capablanca,  Payot, 1989.

Ecrit par un des plus grands champions de tous les temps. Un classique.

Mon Système, tome 1, d'Aaron Nimzowitsch,  Payot, 1993.

Un ouvrage échiquéen, sorti en 1925, qui révolutionna la compréhension du jeu d'échecs, par ses analyses thématiques. Incontournable pour tous les débutants qui veulent connaître les subtilités du Cavalier bloqueur !

Mon système, tome 2, d'Aaron Nimzowitsch, Payot, 1993.

Ouvrages sur les Ouvertures :

- The dynamic English de Tony Kosten, Gambit, 1999.

Le très prolixe Tony Kosten, anglais vivant en France depuis longtemps, nous montre, avec ce livre, que l'ouverture Anglaise n'est pas aussi ennuyeuse qu'il y paraît, et qu'elle peut s'avérer une arme redoutable contre des adversaires laxistes. Elle fut l'ouverture favorite d'un certain Viktor Kortchnoï.
- The Fabulous Gambit de Budapest, de Viktor Moskalenko, Interchess BV, 2008.

Pour ceux qui veulent disposer d'une arme surprise avec les Noirs, contre 1.d4.

- Win with the London System de Sverre Johnsen et Vlatko Kovacevic, Gambit, 2005.

Vous êtes un peu paresseux ? Vous ne voulez pas vous taper la montagne de théorie sur 1.e4, 1.d4 ou 1.c4 ? Alors ce livre est pour vous ! Il développe un système peu joué à base de 1.d4 suivi de 2.Ff4 !? ouvrant sur les méandres du Système de Londres, ouverture peu ambitieuse mais venimeuse contre un adversaire peu préparé. Le champion russe naturalisé américain, Gata Kamsky, en a fait tomber plus d'un, avec ce système, qui est aussi une spécialité du GMI français, Eric Prié.

Ouvrages sur la tactique:

- Comment battre Papa aux échecs de Murray Chandler, Olibris, 2005.

Un livre pour travailler la tactique, avec des attaques de mat, des déviations, des clouages ...bref, indispensable pour tout débutant ! Il faut manger du diagramme pour s'améliorer !


- 1001 exercices d'échecs de John Emms, Olibris, 2009.

De la tactique et encore de la tactique !

Commenter cet article