Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry


(photo de Manu de Alba)

Levon Aronian, invité de la dernière minute, a triomphé dans cette 2eme édition du Masters d'Echecs de Bilbao. En effet, c'est grâce à la défection du champion bulgare, Veselin Topalov, arguant une diminution des prix, que le grand-maître arménien fut invité à jouer le super-tournoi basque !
Le plateau réunissait, outre Aronian (2773), le russe Alexander Grishuk (2733),


(photo de Manu de Alba)

l'espagnol d'origine lettonne, Alexei Shirov (2730),


(photo de Manu de Alba)

et le jeune prodige ukrainien, Sergei Karjakin (2722).


(photo de Manu de Alba)

Dans les deux premières rondes, Grischuk commençait comme un boulet de canon en battant successivement Aronian et Shirov, devenant leader du tournoi. Contre l'espagnol qui mettait "The Fire on the board",


(Photo de Manu de Alba)

le russe démontra la puissance du pion passé éloigné !

Grischuk, A (2733)-Shirov, A (2729), Masters Bilbao 2009 (2), 1-0.



Levon Aronian, marri de sa défaite contre le russe, lors de la 1ere ronde, fit payer la note à Karjakin !


(photo de Manu de Alba)


Le joueur arménien joue et gagne !




La salle de jeu attenante à la Plaza Nueva, était superbement habillé aux couleurs de Caïssa,

 
(photo de Manu de Alba)

et les nombreux badauds visitant la place, pouvaient mirer les duels échiquéens.

Aronian, intenable, allait d'ailleurs gagner ses trois parties successives, martyrisant, notamment, Alexei Shirov !
Mais c'est d'abord Grischuk,


(photo de Manu de Alba)

qui va se faire éclater par l'Espagnole de Karjakin !



Karjakin, S (2722)-Grischuk, A (2733), Masters Bilbao 2009 (3), 1-0.

Dans l'autre duel, Alexei Shirov défiait le Gambit Marshall du joueur arménien, sur l'Espagnole, et tomba au temps, dans une position difficile.

Lors de la 4eme ronde, Aronian fit payer à Grischuk son affront de la première ronde,


(photo de Manu de Alba)

dans une finale où la technique de l'arménien fit encore merveille !

Aronian, L (2773)-Grischuk,A (2733), Masters Bilbao 2009 (4), 0-1.


Il y a du Anatoly chez ce Levon là !



Lors de la 5eme ronde, Shirov se fit encore torturer par Aronian, qui, comme un certain Tigran Petrossian,



se fait un plaisir d'étouffer ses adversaires !


(photo de Manu de Alba)

Aronian, L (2773)-Shirov, A (2730), Masters Bilbao 2009 (5), 1-0.
Le joueur arménien domine donc ce Masters de Bilbao avec 4,5 points sur 6, reléguant les deuxièmes, Grischuk et Karjakin, à 1,5 points !! Shirov est largué, avec 1,5 points, et son feu sur l'échiquier n'est qu'un lointain souvenir !



Bravo à Levon Aronian qui pourrait, bientôt, titiller Vishy et Veselin pour le titre suprême !



Finissons avec Chet Atkins et sa Bilbao song !




Commenter cet article