Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Tietie007

national-pau-2012-chess.jpg

 

Le 87eme championnat de France des Echecs avait lieu à Pau, du 13 au 25 août 2012 et aura rassemblé 733 joueurs, pour cette grande fête des échecs, malheureusement entâchée par le décès du nourrisson de Christian Bauer. L'Echiquier du Roy René et tous ses sociétaires présentent leurs sincères condoléances au sympathique grand-maître français et à sa femme pour cette disparition si brutale. Les 3 joueurs ex-aequo, Romain Edouard, Maxime Vachier-Lagrave et Etienne Bacrot ont refusé de jouer les départages, arguant de leur émotion, après cette triste nouvelle incitant la FFE à distribuer le titre à ces 3 GM et à Christian Bauer.

 

grille-national-2012.JPG

Jusqu'alors, la compétition avait été très serrée puisque 4 joueurs se trouvaient à égalité, avec 7 points, à la fin du tournoi, avec la surprise Romain Edouard, qui avait fini en tête. 

Le client du championnat fut Jean-Baptiste Mullon, plus faible elo du plateau, qui vécut un calvaire avec son point final et qui se fit piquer la dame, contre Etienne Bacrot, dès la ronde 2.

 

 

3eme ronde, et Maxime Vachier-Lagrave matraqua Maxime Lagarde sur une Anglaise jouée de manière très dynamique.

5eme ronde et le roi de Mullon est dans un cercle de fer, pouvez-vous trouver le mat en 4 ?

 

Mullon, J-B (2404)-Freissinet, L (2714), National Pau (5) 2012, 0-1.

 

mullon-freissinet-pau-2012.JPG

 

6eme ronde, et Mullon qui tombe, encore une fois, contre Vachier-Lagrave !

 

Les Blancs jouent et gagnent.

 

Vachier Lagrave, M (2686)-Mullon, J-B (2404), National Pau (6) 2012, 1-0.

 

vachier-mullon-national.JPG

 

Chez les Féminines, c'est encore une fois Almira Skripchenko qui l'emporte.

 

national-women-chess-2012.JPG

almira-skipchenko-chess-poker.jpg

 

La compagne de Laurent Freissinet étant aussi à l'aise sur l'échiquier que sur les tables de poker !

Dans l'Accession, le marseillais Yannick Gozzoli a longtemps mené la danse, mais c'est Jean-Pierre Le Roux qui a coiffé, dans les dernières rondes, le phocéen. La victoire du vainqueur contre le vitrollais Sébastien Midoux, qui, par ailleurs, fera un bon tournoi puisqu'il terminera 14eme.

 


Manuel Valles, le sociétaire de l'Echiquier du Roy René, fint quant à lui à une honorable 34eme place.

L'open A revoit la victoire de Serge Naudier, tenant du titre. Déception pour nos deux aixois, Fabien Forgues et Laurent Milesi qui terminent respectivement 67 et 70eme. Si Claude Maruejols termine 76 eme, il fait une performance légèrement supérieure à son elo ce qui équivaut à un tournoi correct.

L'Open B est remporté par le minime Léonard Bombail. Denis Nobili finit à un point derrière le vainqueur, à la 9eme place, Romain Burmonas perd la dernière partie et échoue en milieu de tableau, à la 57eme place.

 

L'Open C est gagné par le minime Paul Rioland. L'espoir aixois Amos Benezra finit à une très honorable 25eme place. Après avoir gagné ses 6 premières parties, il y eut un petit coup de fatigue pour Amos. Dommage !

L'Open D est remporté par un vétéran non classe, Thouvenel Jean-Claude. Belle 17eme place pour David Benezra qui termine devant ses deux filles, Esther et Ruthy, respectivement 33 et 61eme, et aussi devant son épouse, Silke, qui pour un premier national finit à une honorable 112 eme place. Ouf, l'honneur est sauf pour David !

 

Enfin, c'est l'inoxydable Roland Weill qui écrase le tournoi Vétéran, avec un +9 =2, devant l'ancien champion de France, Nicolas Giffard. Notre doyen, Claude Maury, tout aussi inoxydable, finit à une belle 15eme place.

Une partie bien bordélique entre le vainque et Pierre Dussol.

 


That's all folks !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article