Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry



La 4eme édition du Rapide d'Aix a vu la victoire, pour la deuxième année consécutive, de Christian Bauer, devant Vladimir Lazarev.



Favori du tournoi, le montpelliérain d'adoption, avait fort à faire dans ce rapide qui réunissait 105 joueurs, puisque les GM Vladimir Lazarev, Fabien Libiszewski et Sébastien Mazé s'étaient aussi déplacés dans la cité de Cézanne, ainsi que les MI locaux Yannick Gozzoli, Laurent Guidarelli et Pavel Govciyan, sans oublier l'alsacien Etienne Mensch, venu, la veille, à Aix, pour donner une formation sur ChessBase.10.
En parallèle au tournoi des adultes, un open rapide Jeunes réunissait 35 jeunes joueurs et fut gagné par l'aixois Lazare Henry.




Sous une forte chaleur, et après avoir attendu quelques compétiteurs perdus dans la campagne aixoise, l'Open pouvait commencer.
Ces premières rondes sont souvent l'occasion pour les joueurs amateurs de rencontrer des pointures, sur les premières tables, et d'être, le temps d'une partie, sous les feux de la rampe !
Ici, l'ancien Président de l'E.R.R, spécialiste de Marx et de l'Anglaise, grand espoir du polar français, contre Fabien Libiszewski !


Là, Romain Burmenas, qui se frotte au plus aixois des bulgares, Stanislav Stojanov.



(Question subsidiaire ...de quelle équipe de foot bulgare Stan Stojanov porte-t-il le maillot ?)

Pas de surprise, lors de cette première ronde, où les favoris triomphent logiquement. La deuxième ronde ressemble comme deux gouttes d'eau ferrugineuse à la première. A noter la belle résistance de Fred "Street Fighter" Lemière contre Yannick "Allez l'OM" Gozzoli, sous l'oeil rieur de Christian Bauer.


Street va tomber au temps dans une position avec les fous de couleurs opposées qu'il pouvait certainement tenir :








"You are again aware, my Fredo ... but play faster !"

C'est à la troisième ronde que quelques surprises vont arriver ! Le maître marseillais Yannick  Gozzoli va, à nouveau, rencontrer, le cheminot vauclusien Stéphane Salus, contre lequel il avait mordu la poussière au rapide de Vitrolles, le 8 mai dernier.



Et notre chef de gare, à la patriarche barbe, va, pour la deuxième fois, en ce beau mois de mai, faire tomber le maître phocéen. qui avait, au trait, à tenir une position difficile, avec un pion de moins.



Le train aura donc sifflé deux fois ...

Surprise aussi, puisque l'autre maître provençal, Laurent Guidarelli, se fait accrocher par le pertuisien Alain Moal. Il est vrai que la finale à égalité de matériel m'a l'air assez égale.



Alors qu'Orazio Puglisi, au style de jeu exotique, se faisait matraquer par Sébastien Mazé,



et que Christine Flear résistait fort bien à Fabien Libiszewski,





Stan Stojanov, succombait à une belle attaque du frejussien, Fabrice Basso, sous l'oeil goguenard du hyérois Michel Bonnafous.


 

Les Noirs viennent de jouer ...Fxb2, mais les Blancs ont une combinaison gagnante.

Les Blancs jouent et gagnent.

Basso, F (2130)-Stojanov, S (2500), Aix rapid 24.05.2009 (3), 1-0.





Alors que deux matchs au sommet se terminaient par la nulle, entre l'Armen-ian Warrior et le célèbre journaliste de Libé, JP Mercier,



et entre Robert Derien et el hombre de la pampa, Gérard Gomez,



l'espoir provençal, Vincent Chauvet (enfin je crois ...), perdait contre l'autre favori du tournoi, Vladimir Lazarev,


Olivier Gaubil,
au 1er échiquier, avec sa superbe chemise rouge, toréait bien Christian Bauer et amenait le champion français dans ses ultimes retranchements !



Mais le GM vint, comme la plupart du temps, à bout du toréador marseillais, sous l'oeil pensif du bon Président Laineur !

Bauer, C (2730)-Gaubil, O (2170), Aix rapid 24.05.2009 (3), 1-0.



Dans le tournoi Jeunes, les garçons n'ont pas la partie facile contre ces demoiselles et  si Philippe Eisenberg gagne la Petite Poussine, Cécile Padilla,



Clément Teboul, tombe contre la redoutable orangeoise, Goeau Aurelyce !



Alors qu'au 5eme échiquier, une rencontre fratricide opposait la poussine Andrianarivo Danie contre sa grande soeur, Andrianarivo Andie.



 Andie, gagna la partie, mais termina, au final, 0,5 points derrière sa combative cadette!

Dans la 4eme ronde, Bauer continue son bonhomme de chemin en venant à bout du Maître Etienne Mensch, pourtant dopé aux excellents Panini faits par Solange Burmenas,



alors que Vladimir Lazarev venait à bout de Jean-Philippe "The DukeDuquesnoy.



Une 5eme ronde qui voyait Pavel Govciyan et Christian Bauer faire nulle derrière un Laineur hilare (la chaleur, sans doute ...),

 

et Sébastien Mazé qui prenait provisoirement la tête du tournoi en gagnant contre Guidarelli et profitant de la nulle entre Lazarev et Libiszewski.



Mazé, avec 25.Te4xCe6 semble donner le coup de grâce à l'avignonnais, car après 25...fxe6 et 26.bxc, les Blancs, avec leurs deux pions passés liés, semblent avoir avoir une avantage décisif.



Mais le GM clichois va la jouer compliqué et  Guida va rater l'occasion d'égaliser !
En effet, alors que les Blancs jouaient 27.Fb5-c4 ? (27.Cc7 !), le maître vauclusien, en crise de temps, rata le salvateur 27...Txb4 (=) et joua le funeste 27...cxb4 ?, qui perdra la partie !





Pendant ce te temps, le marseillais Tristan Remille faisait nulle contre Stan Stojanov, sous l'oeil avisé de Jean-Marc Deyirmendjian, un historique du club aixois !



A la 6eme ronde, alors qu'au 1er échiquier les deux amis, Mazé et Libi, faisaient rapidement nulle, The Duke, rencontrait Christian Bauer. Je profitai de l'occasion pour montrer ma chemise new-yorkaise, achetée à Times Square, l'été dernier, me permettant de me faire facilement repérer, dans l'immense gymnase Cournand !



Alain Moal, après avoir annulé contre Guidarelli, va encore accrocher un Maître, en l'occurence l'alsacien au regard facétieux, Etienne Mensch !



Alors que le quatuor arbitral se fend bien la poire,



le vétéran aixois, Claude Maury , bataille devant deux espoirs provençaux, Guilhem Sartre et Noé Ringuet.



A noter, aussi, la belle victoire d'Orazio Puglisi contre Armen Petrossian,



et la nulle de Jean-Pierre Mercier contre Pierrot Gravagna and co.



Au final, Bauer l'emporta contre The Duke, et Vladimir Lazarev sur le Maître azuréen, Pavel Govciyan.



Vladimir vient de jouer son Cavalier en e4, mettant les Blancs sous une forte pression, qui s'avérera gagnante !




Dans l'Open Jeunes, le poussin aixois, Lazare "David" Henry va prendre une option sur la victoire en battant Frédéric "Goliath" Sanchez !




La 7eme ronde va être décisive pour la première place, puisque Christian Bauer affrontait Sébastien Mazé, sur la 1ere table.



Vladimir Lazarev venait à bout de Yannick Gozzoli et Guidarelli, d'une de ses vieilles connaissances, Stéphane Salus.
Après 16...Dd8-e8 !, le cheminot avignonnais répondit par 17.De2 ? (Alors que 17.0-0-0 tenait encore ...). Profitant de l'erreur du partriarche barbu, Guida donna le coup de grâce à son vieil ami, avec 17...Cd3+, qui gagnera une pièce et la partie.



Derrière, The Duke venait à bout d'un Pierrot Gravagna, qui commençait sérieusement à fatiguer,



et Guilhem Sartre, déjà vainqueur de l'aixois Yves Loysel, vint à bout de Fred "Street Fighter" Lemière, encouragé par Philippe Eisenberg ! Bel exploit du jeune aixois !





Et on se fout pas de la gueule de Fred !

Alors que ça ne rigole pas, dans le tournoi Jeunes,



Michel Bonnafous, accroche, encore une fois, The Duke, alors qu'Orazio, qui se prend pour Jacques Mayol, fait des apnées face à Tristan Remille.



Au 1er échiquier, alors que la position semblait égale entre Bauer et Mazé,



les deux joueurs vont se lancer dans une sarabande effrénée, faisant voltiger leurs Tours à la vitesse de l'éclair dans un zeitnot de folie ....et, le premier à craquer, fut Sébastien Mazé (6 secondes à la pendule), qui peut se prendre la tête de s'être fait manipulé par Christian (5 secondes à la pendulele magicien !



"Cricri, plus fort que Tahiti Bob !" semble exulter Omer !



Les 2 dernières rondes vont voir Christian Bauer et Vladimir Lazarev, assurer, avec deux nulles, suffisantes pour leur donner la 1ere et 2eme place. Derrière, la lutte va être féroce entre les poursuivants. Laurent Guidarelli, avec 1,5 points sur 2, terminera 4eme, mais c'est Etienne Mensch qui va créer la surprise, en venant à bout d'un Sébastien Mazé  faisant une régression suite à sa défaite de la 7eme ronde ...



Hmm, c'est bon de retourner en enfance !



Autre final à suspense, pour Stan Stojanov ! A  la 8eme ronde, le supporter du Cherno More Varna va venir à bout de Pavel Govciyan,



mais perdre, une fois encore, contre sa bête noire, Yannick Gozzoli, lors de la 9eme ronde, pour le titre de champion des Bouches du Rhône en parties rapides, devant une foule anxieuse, et malgré les prières de Tristan Fevat !



La victoire du phocéen, lui permet de garder son titre, acquis l'année dernière, Stan montant malgré tout le podium, du 3eme meilleur joueur en parties rapides des BdR !

Dans l'Open Jeunes, Lazare Henry gagne brillament le tournoi, en triomphant, lors de la dernière ronde, de Paul Lesteven ! Bravo Lazare !



De nombreuses bouteilles de pinards, gardées jalousement par Olivier Gaubil, les coupes étant surveillées par Stan Stojanov,




vont récompenser les uns et les autres.
Yannick "Allez l'OM" Gozzoli, garde donc son titre de champion des BdR en parties rapides.




Laurie Delorme, coiffe d'une courte tête Christine Flear, pour le titre de championne des Bdr.



Le champion des BdR Jeunes, est Vincent Chauvet, qui, avec 6 points, fait une perf à 2142.



A noter que le Trophée Dequin, récompensant le meilleur club sur l'open rapide d'aix, a été gagné par Marseille-Echecs, et que le trophée Ivan Hvala, récompensant le meilleur joueur du circuit rapide des BdR, comprenant les rapides de Marseille, Salon, Vitrolles et Aix en Provence, a été gagné par le marseillais Tristan Remille.





A noter que le prix Georges Maury, le fondateur du club de l'ERR, en 1950, récompensant le meilleur aixois, fut gagné par Stan Stojanov, devant Jean-Philippe Duquesnoy et un surpenant Denis Nobili, qui a fait un super-tournoi !



Ouf, voilà, c'est fini, rendez-vous l'année prochaine.
Qui a la plus belle chemise ? Ali "Be good"Daghsen ou moi ?



La grille américaine du tournoi Adultes et celle du tournoi Jeunes.

Allez dans la joie et la bonne humeur avec Benny Hill !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julian Bissbort 27/05/2009 12:29

Qu'est-ce qu'ils sont forts, ces Aixois!! :)
Dommage que je ne pouvais pas participer! J'aurais bien aimé jouer avec vous tous!!
À plus, Julian

Tietie007 26/05/2009 18:27

Corrigé ...Sorry Stan, mais je ne suis pas un spécialiste du foot bulgare et je n'avais pas saisi les subtilités entre le Tcherno More et le Spartak Varna !

stanleys 26/05/2009 16:24

J'étais si nerveux que je l'ai publié 2 fois :)))
Désolé

stanleys 26/05/2009 16:22

Thierry,superbe article comme d'hab - chapeau!
Mais t'as commis une erreur impardonnable - comment tu peux dire que je supporte Spartak Varna??? (c'est notre ennemi en fait)
C'est le maillot de Cherno more (Mer Noire,je t'ai expliqué en plus) - le plus ancien club de Bulgarie,4 fois champion.Cette année ils vont gagner le bronze
Tu peux corriger ça, s'il te plait?

stanleys 26/05/2009 16:21

Thierry,superbe article comme d'hab - chapeau!
Mais t'as commis une erreur impardonnable - comment tu peux dire que je supporte Spartak Varna??? (c'est notre ennemi en fait)
C'est le maillot de Cherno more (Mer Noire,je t'ai expliqué en plus) - le plus ancien club de Bulgarie,4 fois champion.Cette année ils vont gagner le bronze
Tu peux corriger ça, s'il te plait?