Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry



Le fameux Open rapide de Vitrolles du 8 mai, se déroulait, 14 ans après, au Gymnase Maurice Piot, il réunissait un plateau exceptionnel, puisqu'Etienne Bacrot, le n°1 français et un des meilleurs joueur du monde, avait fait le déplacement. Christian Bauer, Hichem Hamdouchi, Nenad Sulava, Evgenij Agrest, Eric Prié, Glenn Flear, Vladimir Lazarev, Sébastien Mazé, étaient les autres GM présents, ainsi que les Maîtres Yannick "Allez l'OM" Gozzoli, Laurent Guidarelli, Kizov, Dragojlovic, et plein de forts joueurs locaux, comme Laineur-Chazeau !



Beaucoup d'aixois s'étaient déplacés, comme d'habitude, et la première ronde m'opposait au jeune pupille Noireaut Hoan, qui me donna du fil à retordre ... Everything is possible ...Vu la forme que je tenais, cette assertion était prémonitoire !



Pendant ce temps, le plus aixois des bulgares, Stan Stojanov, battait Michel Bonnafous, un habitué des rapides de la région et beau-père d'Etienne Bacrot.





Lors de la 2eme ronde, l'aixois Fred "Street Fighter" Lemière, tombait les armes à la main contre le franco-marocain, bien connu des aixois, Hichem Hamdouchi ...



JCVD doit être déçu, mais par inertie, il se fendit malgré tout la gueule !



Troisième ronde, je rencontre le maître vauclusien Laurent Guidarelli ! Une vieille connaissance que Guida, que j'ai connu tout jeune lorsqu'il était encore tendre ...et battable ! Au début, il se fendait la gueule de me rencontrer...Normal ...



Mais la partie prend un tour inattendu, je résiste, j'ai même un peu de contre-jeu, et Laurent commence, un peu, à réfléchir ...



dans cette position incertaine ...avec le trait aux Blancs.



Je vais évidemment gaffer dans une position tendue ... Un grand classique contre un joueur plus fort !
Pendant ce temps, partie au sommet entre l'aubagnais Orazio Pulglisi et Ricardo Gervasio, que je connais depuis le tournoi de Chalon sur Saône, en 1995 ...Mais Ricardo vint à bout de l'intenable Orazio !



Un petit roupillon après ...



Nous volons, allègrement, vers la 4eme ronde, accompagné par les Blues Brothers !



Etienne Bacrot assure contre Milan Mrdja, maître croate qui sévit en Provence depuis longtemps !





Mrdja, M (2420)-Bacrot, E (2720), Vitrolles rapid 2009 (4), 0-1.






Alors que dans le même temps, Eric Prié vient à bout du vitrollais Mickael Diaz, devant Vladimir Lazarev et le redoutable pertuisien Alain Daumas !  Super tournoi pour Micka, qui finit 17eme !




Laineur, évidemment, fait encore l'idiot ...avec une "salade romaine" ...



Et à la 5eme ronde, l'exploit d'Eric Prié, qui bat Etienne Bacrot,



devant un aéropage  passionné !



Etienne, encore abasourdi, après sa défaite ...



Orazio  essaie de faire tomber Micka Diaz au temps, avec un geste profilé, pour appuyer sur la pendule, qui dénote une séculaire expérience...il ne te restait plus que 3 secondes, Mickael !



6eme ronde qui voit Christian Barreau,  1er aixois qui termine 18eme,  perdre contre Brih Saïd, sous l'oeil admiratif de son Jérémy de fils.



Dommage que Christian ait raté, au 17eme coup, ce ...Dxc3 !, qui lui aurait donné une pièce en plus et une probable victoire !

Brih, S (2460)-Barreau, C(2160), Vitrolles rapid 2009 (6), 1-0.


Lors de la 7eme ronde, Etienne frappe un grand coup en battant l'autre favori du tournoi, Christian Bauer.



Bacrot, E (2720)-Bauer, C (2730), Vitrolles rapid 2009 (7).



Ici, au lieu de jouer le simple Rxa1, le champion français va mettre sa Tour d5 en d4 ! Après ...Dxd4, Cd7+, Ra7 (car sur Ra8, il y aurait eu Dxa6 !! mat) et Fe3, la reine Noire est perdue, et la partie aussi.

A la 8eme ronde, alors que Jean-Philippe "The Duke" Duquesnoy jouant contre le marseillais Pierre Gravagna, me fait son regard de "killer", alors


que Bacrot, lui, continue son bonhomme de chemin en jouant une superbe fin de partie contre le serbe Dragojlovic.



Un petit coup, aux grands effets, puisqu'avec ...Rf7-Rg8, le Fou blanc, soudain, se trouve piégé, entraînant l'abandon du serbe.



Pendant ce temps, l'orangeois Stéphane Salus, avec une patriarche barbe, va venir à bout du maître marseillais, Yannick Gozzoli, après avoir tombé le meilleur joueur aixois Stanilsav Stojanov !



Petite séance de dédicace, pour Christian Bauer, pour son livre sur la Philidor, acheté par le vétéran aixois Claude Maury, auteur d'un excellent tournoi.


Etienne va terminer le tournoi sur une victoire, contre Lazarev ...avec 8 sur 9, il laisse Hichem Hamdouchi, Eric Prié, son tombeur du jour, à 0,5 points derrière.



La grille américaine du tournoi.


Rendez-vous l'année prochaine et au dimanche 24 mai, pour le rapide d'Aix en Provence.
Bon, et si on mangeait quelques menues frites ?


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tietie007 26/05/2009 18:25

Corrigé Stan, sorry mais je ne suis pas un grand spécialiste du club bulgare !

Tietie007 13/05/2009 16:28

Oui, mais le rapide de Vitrolles en était à sa 19eme édition, donc c'est un rendez-vous bien connu des joueurs échiquéens de la région Paca.

Jeu d'échecs 13/05/2009 06:04

Il y avait du beau monde dis-donc. On aimerait les voir du côté de Toulouse.

Yves

Tietie007 12/05/2009 21:08

Avez-vous remarqué, ce personnage, au tricot jaune, souvent présent sur les photos ?