Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry



14 équipes avaient fait le déplacement, à la salle des fêtes de Meyreuil, pour jouer cette Coupe 2000. L'Echiquier du Roy René avaient envoyé deux des leurs. Une équipe qui jouait la victoire avec Timothy Collier, Hadrien "Allez les petits" Larribère, Marc-Andria Battesti et Yves "Nepalman"Loysel, une autre, qui était là pour s'aguerrir dans le feu de la compétition, composée de Marc Lassalle, Xavier Raymond, de notre philosophe, Pierre-Henri Carre et d'Amos Benezra, sous l'oeil attentif de notre bon président.



Les istréens, emmenés par Jean-Pascal Piat (Tu ne supporterais pas l'OM, Jean-Pascal, par hasard ?), avec José Anton, Jean-Pierre Girard et Fabrice Wilfert, s'annonçaient comme des concurrents redoutables pour les aixois,



comme les aubagnais, qui avaient aussi envoyé deux équipes, dont une menée par le toujours très alerte Orazio Puglisi, l'homme du Vallon de l'Oriol, à l'ombre de la Bonne Mère.




Xavier Raymond va bien résister contre l'homme du Vallon, mais ce grand charmeur d'Orazio n'hésitera pas à croquer la Dame blanche offerte par l'aixois.


L'ERR I, va brillament remporter cette coupe 2000, les aixois triomphant de l'Echiquier Marseillais 1872 sur le score de 4 à 0,



puis de Marseille-Echecs 2 sur le score de 3 à 0, Timothy Collier faisant nulle contre l'espoir Jean-François Brest et enfin sur un nouveau score de 4 à 0 contre l'Echiquier Centre Vaucluse !


La deuxième équipe de l'ERR a vaillament combattu. Après une logique défaite par 4 à 0 contre les aubagnais d'Orazio Puglisi, ils gagnèrent sur le score de 3 à 1 contre l'Académie des Echecs de Marseille, avec une belle victoire d'Amos Benezra, sous l'oeil de son David de père,





et si ils mordirent, encore une fois, la poussière, contre la forte équipe de Marseille-Echecs 2, il faut noter que Marc Lassalle, a brillament gagné contre Jean-François Brest. Bravo Marc !



Cette Coupe 2000, fut l'occasion pour les jeunes espoirs provençaux d'aiguiser leur sens du jeu, comme pour les jeunes salonnais emmenés par Lothaire Ier !





Un grand bravo au maître de cérémonie, Jean-Marc Chauvet, une des chevilles ouvrières du CDJE13.




Lors de cette Coupe 2000, et de la rencontre Cheval Marin d'Istres Fos contre Aubagne I, un duel au sommet opposait Orazio Puglisi à Jean-Pierre Girard, et l'homme du vallon de l'Oriol joua, contre l'istréen, l'ouverture Bird, 1.f4.



Je ne sais pas si la Bonne Mère avait abandonné Orazio, mais sa position ne respirait pas la santé, lorsque je suis parti ...


Pour en revenir à la Bird, les Noirs ont deux manières efficaces de s'y opposer :


- une en jouant g6, Fg7, CF6, d5 et c5, qui est la grande ligne jouée par les Noirs pour contrer cette ouverture qui peut se montrer venimeuse.


Regardons une partie jouée à Budapest et  gagnée par les Noirs.


Chernyshov, K (2544)-Le Quang, K (2315), Budapest 2006.





 - l'autre manière pour lutter contre la Bird, et le toujours spectaculaire Gambit From, où les Noirs répondent à 1.f4 par ...e5 !

Voici une partie jouée lors du Memorial Chigorin, à Saint Petersburg, en 2005.

Pogosian, V (2226)-Yandemirov, V (2518), Saint Petersburg 2005. 0-1

Un peu de poésie dans ce monde de brute, en mirant le joueur préféré d'Hadrien "Allez les petitsLarribère, j'ai nommé The Caveman !


Commenter cet article