Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry



Le Dimanche 1er avril 2007, nous rencontrions l'équipe de Monaco à Draguignan, avec le handicap d'un forfait sur l'échiquier féminin. Stan avait déjà rencontré, au 1er échiquier, Patrick Van Hoolandt, et avait perdu au bout d'une longue finale de Tours. Dimanche dernier, l'équipe Une de la Nationale 3, rencontrait, de nouveau, l'équipe du Rocher, à Monaco, et Stan affrontait, une nouvelle fois, le même adversaire, il y avait donc de la revanche dans l'air.
Fils spirituel de Richard Reti, Stan, va se lancer dans une partie positionnelle, où la connaissance de la théorie laisse la place à la compréhension de la position. Après des manoeuvres très, karpoviennes, le bulgare va changer le caractère de la position, comme dirait Iossif,  en faisant un sacrifice positionnel digne de Petrossian !

Les Noirs viennent de jouer 49...Tca6 pour menacer de prendre la Tour blanche en d5, mais, coup tonnerre dans un ciel d'azur, l'homme de Varna répondit 50.c5 !!


Stoyanov, S (2262)-Van Hoolandt, P (2231), N 3 Monaco 14-12-2008.


Hebergeur d'images


Après 50...Cxd5  51.exd5 Rf7  52.c6 , les Blancs vont jouer sur leur pion passé "c", l'impossibilité pour les Tours adverses de rentrer dans la position adverse, et surtout, leur meilleur Cavalier contre un Fou noir qui ne joue pas !
 Stan va finir sur une petite combinaison qui va gagner deux pions, et laisser les Noirs dans une position difficile, même si il pouvait, d'après Fritz, tenir encore la position.



Les Noirs viennent de jouer 58...Tcb8 et les Blancs jouent et gagnent un avantage.



Hebergeur d'images


La victoire sur l'échiquier n°1, rééquilibrait l'absence de Julie Esposito, remplacée par la vaillante, mais sans expérience, Isabelle Franseschi, un peu trop tendre face à Charlotte Rouchouse, que j'avais rencontrée en avril 2007.

Sur l'échiquier n°2, notre Trésorier, Dominique Jeanjean, est venu à bout, après une finale complexe, de Ribbegren Carl Johan.
A l'échiquier n°3, "Herr Doktor" Milesi finit sa partie par une combinette de son cru !

Les Noirs viennent de jouer 29...Txf4, les Blancs jouent et gagnent.

Milesi, L (2082)-Drouin, J (1980), N 3 Monaco (4) 14-12-2008.



Hebergeur d'images


Carton plein, donc, sur les 3 premiers échiquiers !
Au 4eme, c'était le grand retour de Jean-Louis "Bougorak" Sabatié, descendu de sa retraite grassoise, pour pousser du bois. Notre bougon fan de Goldorak est de plus en plus élégant !


 

 

Après une partie tendue, son adversaire trouva une nulle par perpétuel.
Tristan Fevat, l'ancien wonderkid aixois, ne put tirer que la nulle face à Claudio Mercandelli, nulle qui suffisait pour gagner le match.
Première défaite, par contre, pour Denis Nobili, qui tomba les armes à la main.
Et enfin, superbe victoire de Marc-Andria Battesti. Les Noirs viennent de jouer 23...Tae8 et le néo-aixois va manquer le coup qui tue, même si il gagna, par la suite.

 

Les Blancs jouent et gagnent.

 

Battesti, MA (1965)-Botto, J (1907), N 3 Monaco 14-12-2008.



Hebergeur d'images


Belle victoire des aixois qui continuent leur route vers la montée !






En l'honneur de Bougorak, voici l'extrait de son générique préféré qu'il écoute en boucle, le soir des longues nuits d'hiver ...


Commenter cet article

Tietie007 21/12/2008 14:35

Voilà, j'ai corrigé la phrase introduisant le diagramme de la partie Stan contre Van Hoolandt.

Tietie007 20/12/2008 17:58

Fritz ne trouve pas spécialement un avantage net pour les Blancs, mais pratiquement, c'est assez difficile à défendre pour les Noirs et toute imprécision peut avoir une issue fatale pour les Noirs. Mais il est clair que Txa3 perd immédiatement !

Julian 20/12/2008 16:46

Stan, il faut finalement que tu acceptes que tu es un génie.. Il faut pas cacher la verité à ceux qui lisent le blog :D :D :D

Tietie007 20/12/2008 07:42

Sur le sacrifice de qualité,Fritz donne l'égalité, ce qui veut dire que tu as des compensations certaines.
Après, Fritz propose 61.f4 au lieu de 61.b4, avec l'idée d'activer le Roi. Si les Noirs veulent défendre le pion par Fg5, ils vont perdre, par contre sur 62...Tba5, la ligne critique, après 62.Fb4 Txa2 63.Cd4, Fritz ne voit pas de gain clair pour les Blancs. Par contre les Noirs doivent jouer précis car ils sont un peu sur le fil du rasoir.

stanleys 19/12/2008 23:54

Est-ce que tu pourrais mettre ma partie sur Fritz?J'aimerais bien savoir ce qu'il pense,a quels moments j'ai commis des erreurs,comment il évalue le sacrifice de qualité etc.
Merci d'avance