Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry











































Le Maître International Laurent Guidarelli, régional de l'étape, a gagné le rapide du Festival des Jeux d'Avignon, étape incontournable, depuis de nombreuses années, du Circuit rapide provençal. Avec l'absence du MI philippin, Joseph Sanchez, le vauclusien était le favori du tournoi devant le sociétaire de Marseille-Echecs, Armen Petrossian, et les deux avignonnais, Thibault Meynard et Sylvain Grégoire. Les aixois s'étaient déplacés à cinq : Laurent "Herr Doktor" Milesi, notre sympathique étudiant allemand, le badois, Julian Bissbort, Benezra père et fils, et moi-même.
C'est toujours un plaisir de jouer à Avignon, au coeur même du Palais des Papes,









C'est pas la foule, vers 08h 30 du mat, sur l'esplanade du Palais des Papes !





















Amos mène, d'un pas décidé, la petite troupe vers la salle du tournoi.



























Je suis "beau", comme un camion, avec mon blouson de motard sans moto !






















L'espace Jeanne Laurent, nouvelle salle de jeu, est vraiment superbe, avec ses médiévales voûtes et ses grandes baies vitraies, qui tranchent avec l'obscurité de l'ancienne salle de la Panneterie. Un petit tour dans les jardins alentours pour admirer le Rhône et le pont d'Avignon, et quelques vignes qui se languissent en toisant le le cours du fleuve.





































2 premières rondes, et carton plein pour Laurent, Julian et moi, Amos récupère un point, et David, qui revient du Chili, et qui n'a quasiment pas dormi, a un peu de mal garder les yeux ouverts !














Amos qui regarde son père piquer un bon roupillon !


























Amos contre Goliath ...















Premier os pour Julian, le marseillais, bien connu des aixois, Armen Petrossian !









Laurent Guidarelli, Ivan Sibirsko, et au premier plan, Julian Bissbort, un étudiant allemand "Erasmus", à Aix en Provence, face à Armen Petrossian.





















Julian
qui va succomber face à l' Armen-ian Warrior !






































Jean-Marc Chauvet
, de Meyreuil, qui fait la moue, en regardant sa position contre Thibault Meynard.





































15 secondes pour le sociétaire de Meyreuil, 24 pour son adversaire avignonnais ! Mais après ...Db3, les Blancs vont être obligés d'abandonner, ne pouvant plus arrêter la promotion du pion "c" !


























A la 6eme ronde, Herr Doktor et moi nous nous rencontrons ! Laurent doit prendre une revanche, l'ayant battu au dernier open rapide de Pertuis.




































Bien dès l'ouverture, avec une qualité de plus, je vais succomber à l'activité des pièces d'Herr Doktor qui va sauvagement tout balancer sur mon Roi et, bénéficiant de ma défense plus qu'imprécise, puisqu' il me matera en un coup !
Herr Doktor m'a tuer !
Poursuivant son chemin victorieux, Laurent Guidarelli va battre, lors de la Ronde 6, Armen Petrossian, dans un zeitnot mutuel, le cannois plaçant une fourchette salvatrice !












Laurent se grattant le front !
















Alors que derrière, le match des générations se jouait,









 

 
























 

l'arbitre, bien connu des provençaux, Christo Dimitrov, surveillait avec bonhommie cette horde de pousseurs de bois !





























Le sprint final est lancé. Sylvain Grégoire, bourreau des aixois, semble attendre une intervention divine pour venir à bout du leader du tournoi, Laurent Guidarelli, alors que Petrossian et Meynard, vont jouer pour le podium.











Sylvain Grégoire en train de prier Caïssa.























Mais le cannois de Monteux, déchaînéne va laisser aucune chance au jeune avignonnais !
















Laurent en train de se gratter le pif dans une position gagnante !

















Voici la partie du vainqueur du tournoi, contre Sylvain Grégoire.



Grégoire (2390) - Guidarelli (2540), Avignon rapid  (9) 2008.







Cette victoire donnait la victoire à Guidarelli. Pour la seconde place, Petrossian et Meynard, dans un zeitnot mutuel, faisaient virevolter les pièces. L'arménien réussit à annuler cette finale avec un pion de moins sous l'oeil médusé de Benezra fils et père et de Christine Schoeni.














Armen vient de jouer son pion en h5, ce qui oblige les noirs à échanger leur pion g, débouchant sur une finale nulle R + C + pion conter R + F.

















La logique est donc respectée, avec Laurent Guidarelli vainqueur, la seconde place revenant à Thibaut Meynard, la troisième à Armen Petrossian, à égalité avec notre étudiant allemand, Julian Bissbort ! Bravo Julian !






































Laurent Milesi
, deuxième aixois, termine à une belle 10eme place, montrant dans cette partie, une dextérité combinatoire digne de Michal Tal  (sic ...) !



Milesi (2140) - Pelerin (2020), Avignon rapid (5) 2008.








A noter aussi, la belle 14eme place du Benjamin de Cannes, Ringuet Noé, entraîné par Laurent Guidarelli, qui finit avec  6 points !!













Je fais la gueule face au jeune sociétaire de Cannes, contre qui je n'ai pas vu le jour ! Derrière, Karolyi Olah, le sociétaire de l'Echiquier Marseillais.
















Je finis avec 5 points, Benezra père et fils avec 3,5 points. Mais un peu comme à l'Ecole des Fans, tout le monde repartira avec un petit cadeau, des médailles pour les enfants, une bouteille de pinard pour les plus âgés !














Moi et Laurent, avec notre bouteille de Rouge !




















Merci à Mme Barret et son équipe, pour l'organisation de ce sympathique open, et à l'année prochaine !

La Grille Américaine du tournoi.



Quittons-nous sur une parabole matinale !








Commenter cet article

James 06/05/2014 06:55

Great work.