Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry

 





























Et oui, dimanche matin, à la salle du Pont de l'Arc, je m'en étais rejoindre Jean Marc, qui organisait un TIP. Nous allons de ce pas partir à Montpellier, pour jouer contre l'équipe de Colomiers, plus forte que nous ... nous aurons bien besoin ce "killer instinct" pour surmonter ce premier défi !
Montpellier, gare Saint-Roch, mauvais signe, les joueurs de Colomiers nous ont gratté une place !
La Tour de la Babotte, avec Patrick et Marie-Christine en éclaireurs !





 

 

 

 

 

 

 

 









 

 

















Superbe lieu que cette médiévale Tour que je connais pour avoir joué un match avec l'équipe Une, il y a un an et demi ! Arrivés les premiers, nous attendons les autres joueurs de l'équipe. Ca y'est, ils arrivent, Fred "Street Figther" Lemière, ouvrant la marche, devant Julian "Der Bomber" Bissbort et Christian  Barreau. Quelle équipe !!







 

 

 Fred "Street Fighter" Lemière, fils spirituel de JCVD.

 

 

 















Julian "Der Bomber" Bissbort dont le style me rappelle celui du buteur du Bayern, Gerd Muller !














Le match commence, avec un peu de retard pour les aixois !








Julian "Der Bomber" Bissbort face au Maroczy de son adversaire, alors que Sir Jean-Marc Giry, commence à dérouler, avec son flegme tout britannique, son Anglaise fétiche !













Il y a du Brett Sinclair chez notre bon Président Giry, une élégance "so british" !
























Le match se déroule plutôt bien et Sir JM Giry marque le premier point sur son Anglaise favorite. Fred "Street Fighter" Lemière qui fait désormais des infidélités à sa Sicilienne pour revenir à la Française, est tout à fait "aware" contre la roumaine Sasu-Duscoara, Christian  Barreau, fidèle à sa ligne de conduite, commence à percer la défense opiniâtre de son valeureux adversaire.




 

 

 

Fred Lemière, au 1er échiquier, Christian Barreau, au deuxième, sous le regard de JM Giry et Patrick Pouilly.












La salle de Montpellier est vraiment superbe, et profitant d'avoir un T-Shirt estampillé Brooklyn, acheté cet été à New York, je rends hommage à Bobby, le Kid de Brooklyn !







 

 

 












Christian
gagne, Patrick annule, Marie-Christine, après une belle partie, rend les arme, contre une adversaire plus forte, nous menons donc 2-1. Fred a une partie égale, Julian après avoir eu une poubelle dans l'ouverture est revenu et est un peu mieux, Claude est entré dans une finale de Tour, et moi je fais nulle dans une position légèrement supérieure, mais je suis fatigué, et j'ai peur de gaffer !
Claude finit par gagner dans une finale de Tour, alors que son adversaire avait refusé la nulle.








 

 

 

 

 

 




Et Julian dans une position tendue, toisé par un illustre ancien,








 

 

 

 

 

 

 

 





au centre de tous les regards,























finit par vaincre son adversaire.


Bollengier-Bissbort, N3 Montpellier 2008.










Les Blancs viennent de jouer 52.h4, que répondit "Der Bomber" ?











Fred Lemière
conclut se match en signant une belle nulle contre la joueuse roumaine. Une bien belle victoire !






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





L'équipe Une se déplaçait à Cagnes-sur-Mer, elle était largement favorite. Mais le match faillit très mal tourner ! Si Stan "The Flasher" Stoyanov, comme aurait dit Gainsbourg,  amena son point quotidien,


 







Stan Stojanov a pardonné nos pêchés et a donné son point quotidien ...

















suivi par Julie Esposito
, les autres parties furent beaucoup plus serrées et après la nulle (de combat ...) de Jean-Paul "The Uncle" Sebban, les autres parties étaient assez mal engagées. Notre vétéran, Claude Maury, perdit contre le frère du néo-aixois, Bruno Duquesnoy, et les 4 autres parties furent sauvées in-extremis par des aixois opiniâtres !

Voici comment Stan "The Flasher" va punir le Stonewall de son adversaire du jour :

  Stojanov, Stanislav - Fauvet, Emmanuel, N3 Cagnes-sur-Mer, 19-10-2008.










Une victoire par la plus petite marge qui reste la bienvenue !








 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Le grand exploit des équipes aixoises, vient de la N 4 qui a gagné un des favoris du groupe ! L'équipe de Vitrolles, en N 3, l'année dernière, était nettement supérieure, à l'Elo à son homologue aixoise. L'équipe d'Aix assistait au retour del hombre de la pampa, j'ai nommé Gérard Gomez, qui est sorti de sa longue retraite échiquéenne. El hombre n'avait pas la partie facile, puisqu'il affrontait Antoine Cortes, vieux routier des échecs provençaux !











Antoine Cortes contre Gérard Gomez ...il me semble que la position est égale, à cet instant de la partie !










L'aixois tomba avec les honneurs, victime d'un canasson qui s'immola pour la promotion d'un pion ! Mais rappelons nous que Cortes, Hernan, pas Antoine, vainquit les aztèques de Moctezuma avec, entre autres, des chevaux inconnus en ces lointaines Amériques ...L'histoire s'est donc répétée !
Au second échiquier, superbe nulle d'Hadrien Larribère, fils spirituel de Roger Couderc, contre Gilles Gaudineau.





 




















Au 3eme échiquier, Pierre Boghossian est venu à bout de Marc-Andrea Battesti, le fils du célèbre Léo, qui est venu renforcer le club aixois.






















Belle nulle d'Antoine Vaisse, qui ne partait pas favori contre Philippe Barielle, au 4eme échiquier. Mais c'est surtout sur les 4 derniers échiquiers, que les aixois ont fait carton plein. C'est d'abord Timothy Collier, qui est venu à bout de Hilda Hausard, figure arbitrale des échecs régionaux.






















Jean-Paul
"El Che" Scamaroni a enfoncé le clou devant Philippe Mangin !












Scam, fils spirtuel du Che, se bonifie comme le bon vin !













Une petite combinette scamaronienne, pour parachever une partie menée de main de révolutionnaire !

Scamaroni-Mangin, N 4 Vitrolles 2008.










Le vitrollais vient de jouer 19...Db4 ??, allez-vous trouver la réponse fulgurante du guévariste aixois ?














Une mention pour Laurent Brissonneau qui est venu à bout de Dorothée Estevez,























sans oublier la belle victoire d'Yves "Nepalman" Loysel, qui descendu de ses hauteurs himalayennes, tutoie les cimes échiquéennes !



















Une superbe victoire de notre équipe de N 4 !


























Enfin, n'oublions pas nos 4 équipes de N 6 , qui ont vaillamment combattu, avec dans le Groupe A, une rencontre fratricide.


Groupe C : Aix en Provence 1 - Gambit Marseillais 1-3

1B Olivier COOLEN (A02460) - Anthony MELINE (E53201)  0-1
2N Eric MEYER (E52958) - Patrick SPORTES (M03505)   0-1
3B Philippe GAILLARD (C58014) - Morgan JULLIAN (E53203)   1-0
4N Xavier RAYMOND (E51886) - Angelo CESCON (E53204)    0-1

Groupe B : Aix en Provence 2 - Club Provence Echecs 1-2

1B Jean-Marie ROUX (A56047) - Ludovic BARONE (D53862)   X-X
1N Gregory GOUACHE (D67344) - Franck FERNANDEZ (V01438)  0-1
1B Jean-Pierre VAGO (B55952) - Chris MUZY (B62494)   1-0
1N Pascal ROLLAND (C56014) - Arnaud BARONE (D53863)  0-1

Groupe A : Aix en Provence 3 - Aix en Provence 4 3-1

1B David BENEZRA (C55978) - Jérôme SOLCHAGA (C56001)  0-1
1N Amos BENEZRA (C55980) - Marceau QUILLET (B60302)  1-0
1B Valentin GIRY (B60297) - Nans DOUBLET (D58939)  1-0
1N Kevin RISTEA (B60298) - Jean-Baptiste MATTESCO-XAVIER  1-0



Finissons par un clip qui ravira les petits et les grands, un mélodie allemande en l'honneur de Julian Bissbort !




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article