Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry

                                                                                                                                                                                                                           
Depuis Mardi dernier, 14 octobre, le tant désiré match de réunification pour le titre suprême vient de commencer entre le russe Vladimir Kramnik, tombeur de Kasparov en 2000, qui avait résisté aux furieux assauts du bulgare Veseline Topalov, à Elista, en 2006, et l'indien Vishy Anand, grand vainqueur du tournoi de Mexico, en 2007, et nouveau Champion du Monde Fide.
La scission dans le monde des Echecs remontait à 1993, avec la création de la PCA (Professional Chess Association) par les deux finalistes du championnat du Monde d'Echecs 1993, Nigel Short et Garry Kasparov.




















Mécontent du tribut prélevé par la FIDE sur la dotation financière du championnat, l'anglais Short, financé par une télévision anglaise, avait proposé à Kasparov d'organiser cette finale en dehors de l'égide de la FIDE, ce qu'avait accepté "l'ogre de Bakou" qui avait quelques comptes à régler avec le facétieux Florencio Campomanès, ancien gourou des échecs mondiaux et expert en coups fourrés !








(Campomanès, ancien Président de la Fide, qui avait arrêté le fameux match entre Karpov et Kasparov, en 1985, à Moscou, docteur es-magouille !)








La PCA fera long feu, et après le retrait d'Intel, principal bailleur de fond de l'organisation, en 1995, elle baissera le rideau ! 
Mais depuis 1993, deux organisations organiseront donc des championnats du Monde d'Echecs concurrents. Pour la FIDE
Anatoly Karpov (1993-1999), Alexandre Khalifman (1999-2000), Vishy Anand (2000-2002), Ruslan Ponomariov (2002-2004), Rustam Kazimdzhanov (2004-2005), Veseline Topalov (2005-2006) et Vishy Anand (2007) se sont succédés sous l'égide de la FIDE depuis 1993.
Alors que Garry Kasparov (1993-2000) et Vladimir Kramnik (2000-2007) seront les deux seuls champions de l'éphémère PCA et des autres avatars organisationnels !
Cette réunification finale, qui se déroule donc à Bonn entre Anand et Kramnik, sera donc le point ultime de 15 ans de bisbilles dans le milieu des échecs qui a affaibli gravement le jeu !
Les deux joueurs qui trustent les premières places du nirvana échiquéen depuis presque deux décennies se connaissent bien ! Sur 52 parties classiques, dont la première se déroula à Moscou en 1989,


(le jeune Vladimir, avec sa coupe à la one again ...)



le score est de 6 victoires pour le russe contre 4 à l'indien, et 42 nulles !! Autant dire que les deux champions ont un niveau très proche !
L'indien a, aujourd'hui, un classement (2783) supérieur au russe (2772), mais la différence est marginale et c'est surtout la capacité de résister à la pression dans le cadre d'un match, qui sera décisive. Or, Kramnik a, de ce point de vue, un avantage par rapport au "Tigre de Madras". Il reste le seul, à ce jour, à avoir battu Kasparov en match, en 2000, alors que l'indien s'était incliné à New-York, en 1995, contre le génie azéri et le moscovite, désormais parisien, n'a jamais été battu en match, que ce soit contre Leko ou Topalov !
Alors qui sera le nouveau roi des Echecs ?

Kramnik ?








 






Ou Anand ?

























Seul l'avenir nous le dira, pour le moment, après deux parties, le score est égal, deux nulles, dont une, vraiment de combat, mercredi dernier !!








Pour suivre le match, allez sur le site officiel et testez-vous sur les championnats du monde des Echecs en répondant à ce QUIZZ !

Pour finir, l'esprit de 007 planant sur cette rencontre (regardez bien la photo), réécoutons, dans la joie et l'allégresse, le générique de Live and Let die de Paul Mc Cartney !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 05/10/2011 12:45


Blog(fermaton.over-blog.com)No-14, THÉORÈME DE KASPAROV: LE JEDI DES ÉCHECS.