Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry





























Hier soir, à partir de 21 heures, l'AG de l'Echiquier du Roy René a déployé les grands moyens pour clôre 2007-2008 et ouvrir la saison 2007-2008. L'année aixoise s'est finie en beauté avec le titre de Champion de France B, à Pau, du Président du club, Jean-Marc Giry (au milieu, sur la photo ci-dessous)

 







Claude Maruejols en grande discussion avec Jean-Marc Giry et Olivier Coolen.















Nous avons eu le plaisir de voir revenir, au bercail, un historique du club d'Aix, "el hombre de la pampa", j'ai nommé Gérard Gomez, qui est donc sorti de sa longue retraite échiquéenne pour, j'espère, un come back à la Fischer !





Juste derrière la coupe à la "one again" du trésorier, Gérard Gomez, grand spécialiste du Dragon devant l'éternel, qui fait son grand retour. Derrière Claude Maury et Fred Lemière fascinés par l'écran mural !







L'année 2007-2008 s'est passée sous le signe de la formation des Jeunes, avec un qualifié, Lazare Henry, pour le championnat de France des Jeunes 2008 à la Roche-sur -Yon, en catégorie Petit-Poussin, et la montée de notre Equipe Jeunes en Nationale 3, symbole de la qualité de la formation aixoise !

L'Echiquier du Roy René a fait, aussi, un effort considérable dans l'achât de matériel, avec, notamment, un echiquier DGT, un ordinateur et un rétroprojecteur, testé lors de cette AG !







Le bon président du CDJE13, Laineur-Lothaire Chazeau, venu en voisin, assister à l'AG aixoise, et écoutant, studieusement, le brillant exposé du Président Giry !








Après l'analyse, par notre Trésorier, Dominique Jeanjean, du bilan comptable de l'exercice 2007-2008, la politique du club pour la saison 2008-2009 est précisée par le bon Président Giry.

Sur le plan sportif, les renforts de Christine Flear et de Jean-Philippe Duquesnoy donnent de nouvelles ambitions, et la montée en N2 sera l'objectif principal pour notre équipe 1 de Nationale 3, dont le capitaine sera l'inoxydable JP Sebban. Les autres équipes, la N3 (2), la N4 et la N3 Jeunes, visant le maintien.
Sur le plan de la formation, l'Ecole d'Echecs du Pays d'Aix continuera son inlassable travail, essaiemant les graines de la  science échiquéenne dans l'esprit de nos jeunes pousses. L'objectif affiché sera de qualifier trois jeunes aixois au Championnat de France des Jeunes qui aura lieu à Aix-les-Bains.
Sur le plan de l'événementiel, l'Open rapide d'Aix en Provence et des Bouches du Rhône aura lieu le dimanche 7 juin 2009, comme son nom l'indique et il désignera le champion en parties rapides des Bouches du Rhône. Mais la grande nouveauté, en collaboration avec le CDJE13 et la Ligue de Provence, sera l'organisation d'un Open de Provence, à Aix en Provence, qui sera ouvert à tous et à toutes et qui désignera le Champion de Provence. De plus, un Tournoi fermé féminin sera organisé en même temps, avec des modalités et des invitations à préciser.
Sur le plan des structures et de l'équipement, le club travaille activement pour trouver un local permanent, pour la saison 2009-2010, quelques pistes intéressantes sont en cours et nous en seront un peu plus après l'AG de la Vie au Sud, le 22 septembre 2008, et notre réunion avec l'adjoint chargé des Sports, le 24 septembre.

Après ses saintes paroles qui ont captivé l'assemblée durant 2 heures et quelques curieux qui ont demandé quelques précisions, l'AG se termina par un apéritif de bon aloi.








Les deux ex-espoirs du club aix, notre vétéran, Claude Maury, au club depuis plus de 50 ans, et Larbi Behleine, un autre vieux de la vieille.















Antoine Vaïsse affamé, pris en flag en train de manger une cahuète !

 

 

 

 








Philippe Escalier
faisant la moue, dans une position incertaine !














Jean-Marc Giry
et Fred Lemière, stupéfaits par le jeu exotique du bon président Chazeau !!


















Le fils spirtuel de Siegiebert Tarrasch, Laurent "Herr Doktor" Milesi, en train d'analyser une position issue de la Défense Philidor ! Le Blitz ? Herr Doktor n'a que faire de ces billevesées puériles, l'analyse, l'analyse et encore l'analyse !
















 Moi-même, avec ma verte chemise hawaïenne venue directement de New York City, avec mon ancien livre culte !









Winning with The Philidor, de Tony Kosten, dans la collection Batsford, aujourd'hui disparue, fut mon livre de chevet il y a maintenant quelques années. Cette défense, un peu passive, m'avait été conseillée par mon maître-spirituel échiquéen, JP Sebban, qui pratiqua cette défense le temps de deux ou trois parties avant de s'adonner passionnément à la Française !
Lors de l'Open de Nice, du 26 au 30 décembre 1995, organisé par le regretté Thierry Foissez, j'avais joué 3 Défense Philidor dont deux assez "crushing" ! Un temps révolu, l'époque où je jouais actif...

      Hamdouchi, H-Giraud, T, Nice Open, Décembre 1995.



Lors de la 3eme Ronde, alors que j'avais 2 points sur 2, je rencontrais, du haut de mes 1499 elo, le grand-maître marocain, bien connu des aixois, Hichem Hamdouchi. Fier comme Artaban, je déroulais ma Défense Philidor jusqu'àu 13eme coup des Blancs où à 13.dxe5, j'eus le malheur de reprendre avec mon pion ...dxe5 ?? au lieu de remanger le fantassin avec mon Cavalier en d7. Vif comme un lion de l'Atlas, Hichem me démontra que mon coup était une belle bourde ! Pouvez-vous jouer comme le GM marocain ? (Ecrivez la solution dans Ajoutez vos commentaires en bas de l'article)


Mais ma dernière partie, contre l'azuréen Joël Martin, me fit tutoyer l'esprit des Romantiques du début du siècle dernier ...

Martin, J-Giraud, T, Nice Open (7), 30 décembre 1995.




Dommage que je ratasse le gain par 13 ...Cxe4 !, libérant la diagonale pour un échec en h4, avec le Fou noir !  Je proposais la nulle (Déjà le goût  exacerbé du risque ...chez moi ...) , à mon sympathique adversaire, après mon 20eme coup, ce qu'il s'empressa d'accepter immédiatement, m'avouant qu'il se croyait perdu ! Que nenni, la position finale est donnée nulle par mon ami Fritz, donc, pas de regrets !

Depuis ces temps héroïques, où ChessBase nous était inconnu, j'ai fait quelques infidélités à cette bonne vieille Philidor, réhabilitée, dernièrement, par le GM Christian Bauer, vainqueur de l'Open rapide d'Aix en juin 2008.






Bauer préconise de retomber dans une Philidor par un ordre de coup de Pirc, pour éviter la variante d'échange qui est fort pénible pour les Noirs !












Ici nos deux Présidents, un peu fatigués ...


















Roger Torelli
, dans un état proche de la béatitude, qui ne m'a pas l'air de suivre les préceptes du moine de l'Abbaye d'OuBerhen !























Herr Doktor montrant des positions finales dont il a le secret, à Tristan Fevat, tout ouïe face à la solennité du moment !










Habité par l'esprit de Tarrasch, Herr Doktor nous mande, pauvres pêcheurs que nous sommes, de connaître, sous peine de flammes infernales
, sur le bout des cases, la Position de Philidor,






La position est nulle, quelque soit le joueur au trait.













et la fameuse Position de Lucena, célèbre pour son Pont !

 

 

 

 

  Les Blancs jouent et gagnent.

 

 

 

 

  Ouf, Tristan et Jean-Marc, ont bien retenu la leçon, évitant les foudres milesienne !















It's the end, my friends, et finissons par écouter la chanson préférée d'Herr Doktor, chantée par un autre guide spirituel du champion de France 2007, j'ai nommé John Scatman !

Commenter cet article

Herr_Doktor 16/09/2008 22:35

Amen!