Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Giraud Thierry

Dans un tournoi de Dortmund, qui réunissait quelques Top 10 comme Kramnik, Leko, Ivanchuk, Mamedyarov, quelques jeunes loups tels Naiditsch, Gustafsson et Nepomniachtchi, avec un Van Wely qui clôturait ce beau plateau, Peter Leko, ancien vice-champion du Monde, à Brissago, battu par Kramnik, a survolé les débats. L'ancien "annulator", qui alignait les nulles comme des perles, a notamment battu le prometteur, Jan Gustafsson, grand espoir allemand et a fait tomber le fantasque Ivanchuk.
L'ukrainien a sauvé son tournoi aujourd'hui, en venant à bout de l'ancien champion du Monde 
Vladimir Kramnik. Le russe 8 fois vainqueurs dans la ville de la Rühr, en 1995 , 1996, 1997, 1998, 2000, 2001, 2006, 2007, a sombré corps et bien, en trébuchant contre le jeune allemand Naiditsch, et aujourd'hui contre Ivanchuk, dans une fin de partie où l'ukrainien a fait parler sa technique !




Comment peut-on expliquer ce mauvais résultat de l'ex-champion du Monde, désormais un peu français avec son récent mariage avec une journaliste du Figaro :



(Mariage de Kramnik à l'Eglise orthodoxe Alexandre Nevski, à Paris. Ici avec Boris Spassky.)










La dolce vita parisienne ? Sa nouvelle vie maritale ? Je pense plutôt que le russe n'a pas voulu dévoiler ses préparations en prévision de son match pour le titre, en Octobre 2008, contre le tenant du titre, l'indien Vishy Anand. Cette contre-performance n'est pas vraiment préoccupante, surtout que Tchouki, est sur un nuage, en ce moment.

Mais rendons hommage à Peter Leko, le hongrois au faciès impassible, qui est venu et qui a vaincu !
















Apprécier sa magnifique partie contre Ivanchuk.





Avant de mirer cette belle blonde connaissant très mal la Hongrie, testez vous sur les échecs hongrois en répondant à ce QUIZZ.





Commenter cet article