Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Clément Meunier vs Camille Favarel

Clément Meunier vs Camille Favarel

Pour ce 1/16ème de finale de coupe de France, nous étions en déplacement pour affronter le club d’Orange, un adversaire que nous avions battu en début d’année dans le cadre du championnat. Cependant, avec seulement 4 échiquiers contre 8 en championnat, ce match s’annonçait beaucoup plus ouvert.
Pour ce tour, on peut noter la présence de Dominique et Jean-Philippe pour la première fois cette saison en coupe, et moi-même qui faisais mon retour après avoir manqué le 1/32ème. Nos adversaires quant à eux alignent l’équipe attendue, mais ont décidé de mettre leur joueur le moins fort au 2ème  échiquier. Cela donne donc des affrontements serrés sur l’ensemble des échiquiers, excepté au 2ème où nous partons avec une différence élo importante en notre faveur. Ce match s’annonce donc indécis. 
La différence de élo au 2ème échiquier se fait vite ressentir, car je prends rapidement un bon avantage sur mon adversaire après une erreur de sa part en début de partie. Il me reste à faire preuve de prudence jusqu’à la fin de la partie pour remporter ce premier point dans le match après 3 heures de jeu. 
Au 3ème échiquier, Dominique a fait une erreur de calcul qui le met dans une position compromise en moins de 15 coups. Pendant ce temps, Jean-Philippe voyant la défaite de Dominique se profiler sait qu’il ne faut pas prendre de risque et assurer au minimum la nulle (sachant qu’en cas d’égalité à l’issue des 4 rencontres la qualification se joue sur le résultat décisif au meilleur échiquier, la nulle ou la victoire ne change rien). Sa position est assez équilibrée, et il décide de commencer une attaque sur le roi de son adversaire (qui ne me semblait pas très dangereuse, mais que j’ai eu beaucoup de mal à défendre à l’analyse après la partie). Il laisse pour cela un pion en prise que son adversaire prend. Jean-Philippe pense à ce moment-là gagner une pièce et joue donc naturellement le coup qu’il pense décisif. Coup de théâtre, son adversaire abandonne quelques instants plus tard sans jouer de coup supplémentaire alors qu’il peut conserver sa pièce et continuer la partie avec un pion d’avance. L’assurance de Jean-Philippe l’a probablement induit en erreur. Cet abandon met prématurément fin à cette partie qui aurait pu encore durer beaucoup plus longtemps. On mène 2-0 à ce moment-là du match, mais si nos adversaires remportent les 2 dernières parties, la qualification leur revient. Le suspense reste entier car les 2 dernières parties ne sont pas à notre avantage.
Dominique essaie de saisir les meilleures chances pratiques qui s’offrent à lui pour apporter la qualification mais sans succès, son adversaire jouant précisément la suite. 2-1 en notre faveur. Si Camille au 1er échiquier fait au moins nul, nous sommes qualifiés pour le tour suivant.
 

Qualification en 1/8ème  de finale de la coupe de France !

Il reste alors le premier échiquier. En début de partie, Camille a joué rapidement l’ouverture pour arriver dans une position équilibrée. Mais une erreur permis à son adversaire d’infiltrer le camp de Camille, et de gagner un pion, puis deux et d’avoir même 3 pions de plus sur l’échiquier, bien que l’un d’entre eux puisse être récupéré facilement mais il faut choisir le bon moment. Autant dire qu’à cet instant, nous ne sommes pas très confiants pour la qualification. Camille se défend face aux menaces immédiates, et commence à placer ses pièces pour créer à son tour des menaces. Il arrive à créer des menaces de mat et / ou de répétition de position obligeant son adversaire à lui rendre un pion, puis un deuxième. La position se rééquilibré de plus en plus, et il y a finalement égalité matérielle. Jean-Philippe ne tient plus en place quand il constate que Camille rate un coup permettant de forcer la nulle immédiatement. Mais quelques coups plus tard, Camille trouve une répétition de position et prend donc la nulle (après quelques hésitations ? Sa position parait favorable et il n’est pas exclu qu’il soit désormais gagnant) nous assurant la qualification après près de 5 heures de jeu.
Après un long suspens, nous voilà qualifiés pour ces 1/8èmes de finale, tour que nous n’avions plus atteint depuis quelques années ! Belle performance.
Fabien 
 

Qualification en 1/8ème  de finale de la coupe de France !

Commenter cet article