Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Dimanche 29 janvier nous nous déplacions en terre varoise pour le compte de la 7ème ronde de Nationale II. L’équipe de Hyères est un détonnant mélange de jeunes espoirs et de joueurs très aguerris. Un effectif très homogène, avec de nombreuses permutations possibles et donc une composition difficile à prévoir.

Quelques membres de notre équipe avaient choisi de se rendre sur place par leurs propres moyens, la veille pour certains. Je pris la route le matin même avec le reste de la troupe, à savoir Valérie, Fabien, Camille et Laurent. Après un voyage sans encombre et une préparation physique de dernière minute dans un restaurant de spécialités alsaciennes, nous arrivons à l’hôpital Renée Sabran prêts à en découdre. Oui, vous avez bien lu : la salle du club étant encombrée par de nombreux matchs de Départementale I et II, c’est dans cet endroit pour le moins insolite, sur la presqu’île de Giens, qu’a lieu la rencontre…

N II : Aix plus fort qu’Hyères …
N II : Aix plus fort qu’Hyères …
N II : Aix plus fort qu’Hyères …

Il n’y eut guère de suspense dans ce match que nous remportons sur le score sans appel de 6 à 1.

N II : Aix plus fort qu’Hyères …

Opposé à Philippe Langevin au 1er échiquier, Laurent connaît mieux la théorie que son adversaire, ce qui se traduit par un très gros avantage à la pendule. Il gagne un pion puis la partie.

De mon côté, j’ai sacrifié un pion dans l’ouverture pour d’excellentes compensations. Un coup impulsif de mon adversaire me donne un net avantage, que je vais convertir plutôt proprement.

Face à un jeune espoir au nom célèbre, Fabien pédale un peu dans la choucroute. Il saisit sa chance lorsque son adversaire le laisse sacrifier une pièce pour 2 pions et l’attaque sur son roque. Mais à court de temps et après avoir peut-être raté quelque chose, il ne passe finalement pas le Bac’.

Camille a un avantage de 2 pions contre Michel Bonnafous, qu’il finira par concrétiser malgré quelques imprécisions.

Timothy signe une victoire convaincante face à une adversaire dont il faut toujours se méfier.

Pavel score également au terme d’une partie qui fut loin d’être une formalité …

Valérie poursuit sa bonne série en neutralisant avec les noirs un adversaire mieux classé qu’elle.

Face au jeune espoir Enzo Mazzella, Dominique qui a confortablement égalisé avec les noirs oublie un détail tactique et donne une pièce contre un pion. Mais il s’accroche, et la position suivante est atteinte peu après le 40ème …

Mazzella, E – Jeanjean, D -  Trait aux Blancs

Mazzella, E – Jeanjean, D - Trait aux Blancs

Les blancs ont un avantage décisif, mais des difficultés techniques à résoudre: des pièces mineures très passives et un pion passé adverse à surveiller de près ... 43.Fb3+ Rf6 44.Fc4 Parant la menace 44...Dxe1+! 44...Fa4! 45.Th7 e4 46.Tf7+ [46.Tb7 était meilleur] 46...Re5 47.Te7+ Rd6 48.Te6+ Rc5 49.Fa6? Laissant la voie libre au pion b [49.Te5+, même si les blancs se battent désormais pour la nulle] 49...b3 50.Te7 Dans cette position Dominique va trouver une conclusion digne d'une étude …

N II : Aix plus fort qu’Hyères …

50...Dxe1+! 51.Dxe1 Fb5+! Un très joli coup intermédiaire pour obstruer la colonne b 52.Fxb5 b2 53.Fd3 exd3 54.Te5+ [54.Tb7 d2] Rc4 55.Te8 d2 56.Tc8+ Rb5  0-1

Bravo Dominique ! Une position finale qui mérite bien un diagramme …

N II : Aix plus fort qu’Hyères …
N II : Aix plus fort qu’Hyères …

Au classement, nous profitons de la défaite de Monteux face à Marseille pour nous emparer de la deuxième place, à un petit point de Nîmes.

Jean-Philippe

Commenter cet article