Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Pions empoisonnés : Blitz Interview du Grand Maître Ali Reza REZVANI

BLITZ INTERVIEW DU GRAND MAÎTRE ALI REZA REZVANI

 

Tout d'abord merci de répondre à cette blitz Interview de l'ERR d'Aix-en-Provence.

 

Ali Reza Rezvani, nous sommes à 2 semaines du début de votre premier championnat du Monde d'Echecs, comment vous sentez-vous ?

Je me sens plutôt serein. Cela fait moins d’un mois que s’est terminé le Tournoi des Candidats, à Astana. Ma victoire m’a apporté une plus grande confiance en moi et j’ai aussi acquis une plus grande capacité à gérer les émotions et le stress.

 

Cette compétition au Maroc revêt un caractère particulier, saurez-vous faire abstraction du contexte géo-politique ?

Je serai à Marrakech pour jouer aux échecs. Pour moi, le seul contexte est celui d’une compétition sportive, le Championnat du monde d’échecs… Veuillez m’excuser mais je ne préfère pas m’étendre sur ce sujet.

 

Avez-vous changé quelque chose à vos habitudes durant votre préparation ?

Ah ! Mes habitudes de préparation… je sais qu’elles sont controversées, mais jusque-là elles m’ont été plutôt bénéfiques. Je ne vais pas insister sur ce que tout le monde sait, je n’utilise pas de computers, donc ni bases de données, ni de moteurs d’analyse… Je suis de la vieille école, en dépit de mon âge… J’attache beaucoup d’importance aux commentaires des grands champions sur leurs parties, c’est un aspect de la préparation que les outils informatiques négligent.

Je travaille soit seul, soit avec mes deux secondants. J’ai bon espoir que l’un d’eux, le Maître international Firouz Adani, qui est un ami d’enfance, m’accompagne à Marrakech.

Ces temps-ci, bien sûr, nous étudions plus particulièrement les parties de mon futur adversaire, le Champion du monde Boris Bronstein.

 

Etes vous déjà allé au Maroc ?

Non, c’est la première fois que je vais en Afrique. À mon grand regret, je n’aurai guère le temps de faire du tourisme.

 

Quelle lecture allez-vous emmener avec vous lors de ce voyage ?

En dehors de quelques ouvrages d’échecs et de revues russes comme Schakhmatny, j’emporterai un livre du philosophe français Henri Bergson, Matière et mémoire. J’aime beaucoup lire des ouvrages de philosophie pour me détendre au cours d’un tournoi.

 

Encore merci pour le temps que vous nous avez consacré !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article